Chargement du site en cours...

Santé

Covid-19: si un vaccin est trouvé, le laboratoire Sanofi approvisionnera d’abord les États-Unis

D’après un article du Parisien, « le droit aux plus grosses précommandes » reviendrait aux États-Unis si Sanofi découvre un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Illustration : Gerd Altmann de Pixabay

Paul Hudson, directeur général du laboratoire pharmaceutique, l’a déclaré au cours d’un entretien avec Bloomberg. Non seulement, les Américains auraient les plus grosses quantités, mais en plus, ils « obtiendront les vaccins en premier », indique M. Hudson.

Si Sanofi est prêt à accorder un tel privilège aux États-Unis, c’est pour récompenser le soutien financier du gouvernement américain. Mais aussi le « partage du risque » dans ses recherches d’un vaccin contre le coronavirus.

En effet, à la mi-février, Sanofi avait annoncé un accord de coopération avec l’Autorité pour la recherche et développement avancée dans le domaine biomédical (Barda). Une institution sous tutelle du ministère américain de la Santé.

Comme « ils ont investi pour essayer de protéger leur population », il est naturel que les États-Unis bénéficient du fruit des recherches avant tout le monde. Le patron de Sanofi précise alors qu’il s’agirait alors d’une avance de quelques jours ou quelques semaines.

La priorité mais pas l’exclusivité

Sanofi tient néanmoins à rassurer les Français : tout le monde aura accès au vaccin qu’il espère mettre au point.

« Nous nous sommes toujours engagés à ce que dans ces circonstances sans précédent, notre vaccin soit accessible à tous », indique le géant pharmaceutique.

Dans le communiqué publié ce mercredi 13 mai, Sanofi explique que la coopération aux États-Unis sert à « démarrer la production du vaccin aussi rapidement que possible ».

Ainsi, « la production sur le sol américain sera principalement dédiée aux États-Unis. Et le reste des capacités de production sera alloué à l’Europe, à la France et au reste du monde. »

Il convient également de souligner que dans sa course au vaccin anti-coronavirus, Sanofi coopère actuellement avec le britannique GSK. En misant sur la technologie de recombinaison de l’ADN, les deux laboratoires espèrent aboutir à des résultats concluants d’ici 2021.

Le groupe a aussi noué un partenariat avec la biotech américaine Translate Bio. L’objectif est d’explorer les possibilités de développer un vaccin contre le covid-19 alternatif, à base d’ARN messager.

Source : Le Parisien

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

Send this to a friend