Publicité

Société

Ce restaurant facture aux clients les mesures anti-Covid : un supplément de 5€ par personne exigé

Ce restaurant bruxellois a décidé de facturer à ses clients les mesures anti-Covid. Pendant 10 jours, 5 euros par personne leur a été réclamé. La majorité des clients a accepté de payer.

Le restaurant bruxellois VIVA M'boma au coeur d'une polémique pour avoir réclamé un supplément anti-Covid. Source : Facebook VIVA M'boma.
8.1k Partages

Publicité

Les mesures anti-Covid appliquées actuellement dans les restaurants font perdre du chiffre d’affaires aux restaurateurs. C’est en partant de ce constat qu’un restaurant situé à Bruxelles, en Belgique, a décidé d’appliquer un supplément sur ses factures.

5 euros par personne était exigé pour palier aux mesures anti-Covid. Pour rappel, les restaurants peuvent accueillir un nombre limité de clients et les tables doivent être suffisamment espacées.

La terrasse du restaurant bruxellois VIVA M'boma.
Le restaurant bruxellois VIVA M’boma réclame un supplément de 5 euros par personne pour les mesures anti-Covid. Source : Facebook VIVA M’boma.

Le restaurateur bruxellois exige 5 euros par client pour pallier aux mesures anti-Coronavirus

Le confinement lié au Covid-19 a fait chuter les recettes des restaurateurs. Une situation critique pour beaucoup d’entre eux, qui n’est pas encore prêt de s’arranger. En effet, la réouverture des établissements de restauration s’accompagne de mesures sanitaires importantes.

Les tables doivent être espacées d’au minimum 1m50 et les clients peuvent être accueillis en nombre restreint.

Face à ces mesures sanitaires entraînant une perte de chiffre d’affaires, un restaurateur bruxellois a souhaité réagir. Le dirigeant du restaurant VIVA M’boma a ainsi décidé de faire payer 5 euros supplémentaires à ses clients.

Sur les tickets des clients, un supplément « mesure anti-Covid » était systématiquement inscrit. Ce supplément était de 5 euros par personne. Une note circulant sur les réseaux sociaux datant du 10 juin dernier montre un ticket émis par le VIVA M’boma. Un supplément de 10 euros pour « mesures anti-Covid » facturé à deux personnes est bien appliqué.

Ook in eigen land rekenen sommige handelaars een Covid-toeslag door aan hun klanten. Dit ticket dateert van woensdag 10…

Publiée par June sur Dimanche 28 juin 2020

Mesures anti-Covid facturées 5 euros : face à la polémique, le restaurateur fait marche arrière

La publication de cette note majorée sur les réseaux sociaux a entraîné une forte polémique. Pour y mettre un terme, le restaurant VIVA M’boma a tenu à s’expliquer sur son compte Facebook.

« En effet, ne sachant pas ce qu’aller représenter en termes de frais supplémentaires les mesures anti-Covid que nous imposait le gouvernement, nous avions décidé d’appliquer un supplément de 5 euros par couverts en informant chaque table. Cela a duré 10 jours et les clients comprenaient notre position. »

L’établissement, qui affirme respecter les mesures sanitaires, tient à rappeler sur Facebook quelques chiffres.

« Maintenant un petit rappel :
3 mois sans activité
50% de la capacité d’accueil
2/3 du chiffre d’affaire en moins
0 licenciement, parce que nous sommes une équipe dans le pire comme dans le meilleur
Des charges identiques et des frais supplémentaires. »

Nous ne voulions pas choquer, juste répercuter des frais qui n’étaient pas prévus dans notre marge,

conclut le restaurateur bruxellois.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

Signaler une erreur

Publicité

En vidéo : 20 fois où les propriétaires se sont foutus de la gueule de leurs locataires


Ailleurs sur le web