Publicité

Faits divers

Maison de l’horreur: un enfant retrouvé « en cage » dans le salon, entouré de 700 animaux et de cafards

Lors d’une descente à Henry dans le Tennessee, l’Animal Rescue Corps a trouvé un bébé d’un an et demi parmi les animaux en captivité. Le shérif du comté a arrêté trois suspects.

trois personnes arrêtées maltraitance infantile et animale Tennessee
Les parents et le grand-père d'un bébé de 18 mois arrêtés pour maltraitance infantile et animale - © Bureau du Shérif du comté d'Henry
2.6k Partages

Publicité

Découverte ahurissante ce jeudi 25 juin 2020 au Tennessee, dans un mobile home installé dans une zone reculée d’Henry. En effet, l’Animal Rescue Corps et Monte Below, Shérif du comté, s’y sont rendus pour secourir des animaux retenus clandestinement.

« C’est une partie très rurale du comté, vous n’êtes pas loin de la ligne de l’État. Dale Cemetery Road n’est pas du tout une route très fréquentée », a notamment souligné le Shérif.

Mais sur place, parmi les animaux, ils trouvent aussi un bébé « en cage » dans le salon. Et d’après les déclarations de M. Below dès le lendemain, l’enfant d’à peine un an et demi se trouvait au sol sans couverture. Il était au milieu de ses jouets, confiné dans 120 x 120 cm !

enfant mis en cage avec les animaux chenil clandestin
Cet enfant de 18 mois a été retrouvé en cage, dans un élevage clandestin d’animaux – © Bureau du Shérif du comté d’Henry

Au milieu des souris et des serpents

 « Avec toute l’expérience des forces de l’ordre ici, il est difficile de trouver quelque chose qui nous choque réellement. Je n’ai jamais vu ça auparavant, et je peux garantir que les messieurs ici avec moi n’ont jamais vu ça auparavant », a confié Monte Below !

Et les autorités ont été doublement choqués. Déjà, trouver un bébé ainsi, à l’étroit entre quatre grilles est insoutenable. Mais en plus, on avait exposé le bambin à des animaux dangereux. Il y avait notamment trois seaux remplis de souris à côté de la cage de l’enfant. Et un peu plus loin, un boa constrictor mesurant plus de 3 mètres !

Le Shérif de souligner que le lieu de captivité était dans un état d’insalubrité extrême ! Le Shérif a également indiqué que 15 à 20 chiens vivent en liberté dans ce chenil illicite. Si bien que le sol, sans revêtement dans certaines parties du logement, était couvert d’excréments ! Le Shérif a même décrit la cuisine comme étant « invivable », car infestée d’asticots et de cafards !

Détention illégale d’animaux et d’armes

En outre, la descente effectuée ce jeudi arévélé bien plus qu’un élevage illégal. Ainsi, les soigneurs de l’Animal Rescue Corps ont effectivement retrouvé plusieurs dizaines de spécimens.

Et la liste est longue : 86 poulets et coqs – 56 chiens – 10 lapins – 4 perruches – 3 chats – 8 serpents – 1 faisan – 531 rongeurs (rats, souris, hamsters) – 1 gecko et 3 phalangers volants (Petaurus breviceps). Tous, étaient dans état de santé critique, lorsqu’ils n’étaient pas morts…

Les forces de l’ordre quant à elles, ont fait des trouvailles pour le moins troublantes, à savoir 127 plants de Marijuana et 17 pistolets ! Devant ces éléments incriminants, les autorités ont procédé à l’arrestation de trois suspects.

Association de malfaiteurs

Ainsi le père et le grand-père de l’enfant, T.J et Charles Brown (46 ans et 82 ans) et sa mère, Heather Scarbrough (42 ans) ont été inculpés de :

  • Sévices graves à un enfant
  • Cruauté aggravée envers les animaux
  • Possession d’armes à feu en commission d’un crime
  • Production de marijuana
  • Possession d’accessoires de drogue

Ils attendent leur comparution devant la cour, prévue pour mardi 30 juin à 9h, dans la prison d’Henry. Cependant, ils peuvent être libérés sous caution, fixée à 300 000 $.

trois personnes emprisonnées enfant en cage chenil illégal
Le grand-père et les parents de l’enfant, inculpés entre autres pour maltraitance infantile et animale – © Bureau du Shérif du comté d’Henry

Maltraitance d’enfant

« Dans notre communauté, les enfants sont précieux. Ils sont très précieux et la moindre suspicion de mise en danger entraînent des actions. Nous allons enquêter de très près sur l’allégation de maltraitance d’enfants », a commenté le procureur de district Matt Stowe.

Ce dernier a d’ailleurs affirmé travailler étroitement avec le bureau du Shérif pour tirer cette histoire au clair.

« Ces choses peuvent souvent rester cachées, surtout quand elles se trouvent dans une région éloignée ou rurale. Mais même dans une zone urbaine, la vérité est que nous ne savons jamais vraiment ce que font nos voisins d’à côté. Il est important que cela serve d’avertissement », a conclu M. Stowe.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

Signaler une erreur

Publicité

En vidéo : Le nouveau tatouage romantique et surprenant de Clara Morgane


Ailleurs sur le web