Chargement du site en cours...

Actu

Paris en déconfinement : les lignes du métro saturées dès 6 h ce lundi 11 mai

Ce lundi 11 mai, les Français amorcent leur déconfinement. À Paris, cela s’est traduit par une affluence monstre dans les métros

CAPTURE D'ECRAN TWITTER / PORTES_THOMAS
12 Partages

Ce lundi 11 mai, les Français amorcent leur déconfinement. À Paris, cela s’est traduit par une affluence monstre dans les métros, mettant à mal les mesures de distanciation.

Pour rendre le déconfinement possible, le respect des gestes barrières est une condition sine qua non. Pourtant, les images du métro parisien qui circulent depuis ce matin sur internet démontrent qu’en pratique, c’est particulièrement difficile.

Les quais assaillis au petit matin

Dans le cadre de la sortie progressive de confinement, quelques lignes de métro de la capitale ont été remises en service, mais en trafic restreint (60 stations restent fermées). Sans surprise, celles qui ont ouvert ont été envahies aux premières lueurs du jour.

Dès 6 h, la plupart des quais étaient envahis par les Parisiens. Et les images postées ici et là sur les réseaux sociaux montrent des stations noires de monde, des bousculades pour attraper un wagon, des rames surchargées.

Comme le montre une vidéo de BFMTV, la ligne 13 — l’une des plus fréquentées en temps normal — était « remplie » à 6 h 30. Et même scénario pour l’ensemble des lignes desservant le réseau francilien, notamment à Châtelet les Halles. Selon une journaliste de l’AFP, l’affluence était comparable à celle d’un jour ordinaire d’avant la crise sanitaire.

Certains usagers déplorent d’ailleurs le manque de place.

Les mesures de sécurité respectées, mais pas totalement

Les Français attendaient non sans une certaine appréhension ce premier jour de déconfinement. Les images sont plutôt rassurantes, car comme exigé par les autorités, la majorité des passagers se sont équipés de masques. D’après les estimations de la SNCF, seuls « 5 % des voyageurs » s’étaient présentés sans masque.

Dans une interview accordée dans la matinée à CNews, le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari s’est montre optimiste : « C’est une première journée qui pour l’instant se déroule correctement (…) Le port du masque est très bien respecté », affirme-t-il. Puis il ajoutera « nous aurons plus d’informations dans la journée ».

La prudence est en effet de mise. Avec une telle foultitude sur les quais, il est de toute évidence impossible de garder la distance de sécurité préconisée de 1 à 1,50 mètre. De nombreux Tweets d’internautes le soulignent.

Mise en garde des sociétés de transport

De plus, comme l’explique un tweet de la RATP, les intempéries combinées à la surabondance des voyageurs accentueraient les perturbations sur le trafic. La première rame de la ligne 13 a ainsi enregistré un retard de 40 minutes.

Ainsi, au terme de la première journée de déconfinement, faire appliquer la distanciation sociale se présente comme le plus grand défi. Et cela, malgré la diffusion en continu d’une bande audio rappelant aux usagers de garder « un mètre de distance ».

De ce fait, afin d’encadrer l’affluence, la SNCF et la RATP annoncent de possibles « interruptions de service ». Elles surviendront si ces sociétés estiment que la situation constatée aux stations l’exige.

Source : Midi Libre

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

Send this to a friend