Publicité

Actu

Les chenilles processionnaires sont de retour et ont déjà envahi plusieurs forêts de la Picardie

L’Office national des forêts exhorte les promeneurs à redoubler de vigilance car les chenilles processionnaires sont extrêmement dangereuses pour les animaux de compagnie et les enfants.

la recrudescence de chenilles processionnaires en Picardie, dangereuse pour la santé
Josep Monter Martinez de Pixabay
258 Partages

Publicité

Après avoir identifié les secteurs où les lépidoptères se concentrent, l’Office national des forêts a établi une cartographie. Ainsi, plusieurs départements de la Picardie, notamment l’Aisne, l’Oise et la Somme sont concernés par la présence massive de chenilles processionnaires. Si vous envisagez de vous balader en forêt, il sera judicieux de consulter la carte partagée par France 3.

Selon l’Office national des forêts, la période à risque s’étend du 15 mai au 30 juin. Mais la prudence devra se prolonger plusieurs mois après cette date. Car même après la métamorphose en papillons, les poils et les nids abandonnés continuent d’être urticants.

Danger latent pour de nombreuses espèces vivantes

Pour rappel, le contact avec une chenille ou pire, son ingestion accidentelle peut provoquer d’importantes lésions inflammatoires chez les animaux. La chienne d’un couple en a fait la douloureuse expérience en Bretagne l’an dernier. En effet, après un contact répété avec un Thaumetopoea pityocampa (nom scientifique), le canidé était si malade que ses maîtres ont été contraints de l’euthanasier pour abréger ses souffrances.

Par ailleurs, ces insectes présentent des risques pour l’homme, car leurs poils contiennent un poison urticant. Or, la chenille processionnaire se sert de ses crins comme mécanisme de défense. Lorsque l’insecte est piétiné ou quand le vent souffle fort, les poils se détachent et traînent partout. Par conséquent, le moindre effleurement ou l’inhalation entraînerait de vives démangeaisons voire des réactions allergiques graves. C’est pourquoi la prudence est de mise, plus particulièrement avec les tout-petits.

Que faire lorsque votre animal de compagnie a été en contact ?

Si votre chat ou votre chien a involontairement touché une chenille processionnaire, il faut l’emmener d’urgence chez le vétérinaire. Et jusqu’à l’arrivée au cabinet, observez attentivement les signes de détresse.

En principe, il sera facile de savoir s’il a léché la chenille car il bavera abondamment et sa langue enflera. Dans ce cas, vous pouvez lui donner de la crème glacée (et aucune autre nourriture, ni eau) pour calmer l’œdème buccal. Mais attention, cela servira uniquement à le soulager. Seul un traitement prodigué par le vétérinaire lui évitera la nécrose de la langue !

En revanche, s’il se met à se rouler par terre pour se gratter, cela indique que le contact est cutané. Il faudra alors porter des gants pour le toucher et le porter jusqu’à la clinique pour animaux. Là il recevra les soins adaptés.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

Signaler une erreur

Publicité

En vidéo : Un sèche-cheveux et une bouteille en plastique pour un résultat de coiffeur professionnel


Ailleurs sur le web