Coronavirus : Quel est le groupe sanguin le plus touché par le virus ?

Certaines personnes développent des formes plus sévères que d'autres du virus de Covid-19. Mais pourquoi? Y-a-t-il un lien avec le groupe sanguin? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

DR
112 Partages

Depuis quelques temps, on liste les facteurs de sur-risques pour les personnes infectées par le virus : l’âge, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, le diabète ou l’obésité. Mais un nouveau paramètre pourrait bien désormais être pris en compte : le groupe sanguin.

33% de risque en moins d’être contaminé par le coronavirus

Une étude, publiée en début de semaine dernière, commence à faire parler d’elle ces dernières heures. Menée par des chercheurs de l’Université de Shenzhen, en Chine et publiée dans une revue médicale, celle-ci démontre, chiffres à l’appui que les personnes dont le groupe sanguin est 0, sont moins exposées au Covid-19 que les autres.

@medrxiv

Comme vous pouvez le voir dans le tableau, on observe des écarts de répartition surtout pour les groupes A et O. Les chercheurs ont observé que les personnes du groupe O avaient 33% de risque en moins d’être touchées par le nouveau virus, quand celles du groupe A avaient un sur-risque de 20% par rapport aux autres groupes sanguins.

Les chercheurs concluent en disant que : « Les personnes du groupe sanguin A ont un risque significativement plus élevé de contracter la COVID-19 par rapport aux groupes sanguins non-A, tandis que le groupe sanguin O a un risque significativement plus faible de contracter l’infection par rapport aux groupes sanguins non-O« .

Des résultats à prendre avec précautions

Comment est-ce possible ? En réalité, le groupe sanguin O comporte des anticorps anti-A qui « assurent ainsi une protection naturelle contre le virus » expliquent notamment les chercheurs. Ces anticorps, qui ne sont pas présents chez les personnes ayant un groupe sanguins A oui B, ce qui expliquerait la résistance du groupe O.

Si cette étude met en avant ces résultats, il faut dire que ces conclusions sont le fruit d’une pré-publication dont la fiabilité n’a pas encore été prouvée. D’autres études devront être faites pour faire de cette étude, une généralité mondiale : « Cette hypothèse nécessitera d’autre études concrètes pour être prouvée, il pourrait y avoir d’autres mécanismes à l’oeuvre pour expliquer les liens entre groupes sanguins et Covid-19.« 

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

En vidéo : Il a immortalisé tout ce qui se passe sur un banc public pendant 4 ans et dévoile des photos très révélatrices


En savoir plus sur :

.

112 Partages

Send this to a friend