Une mère de famille, stressée par son travail, se réveille avec la moitié du visage paralysé

Danielle Ferguson raconte cet événement dans une vidéo, postée sur YouTube. Un matin, en se levant, elle se rend compte qu’elle ne sent plus du tout le côté droit de son visage. Le diagnostic est sans appel, la jeune femme souffre d’une paralysie de Bell.

Danielle pourrait retrouver ses capacités physiques avec le temps (Crédit: Danielle Ferguson)
106 Partages

En août dernier, Danielle Ferguson, une nutritionniste américaine de 29 ans, a vu sa vie basculer. Bourreau de travail, elle pense souffrir d’un rhume, se sentant fatiguée et léthargique pendant près d’une semaine. Mais un matin, quand elle se réveille, son visage est encore plus engourdi que la veille.

Et pour cause, elle n’a plus aucune sensation dans le côté droit de son visage. Il n’en faut pas plus pour que la jeune femme se rende à l’hôpital. Les médecins lui annoncent qu’elle souffre d’une paralysie de Bell, des stéroïdes oraux et des antiviraux lui sont donc prescrits.

Le stress mis en cause

Selon le personnel soignant, c’est le stress qui aurait déclenché la paralysie. Le seul moyen de l’éviter aurait été d’arrêter totalement de travailler. Danielle a hésité pendant longtemps à sortir en public, consciente de son nouveau physique.

Finalement, elle se décide à partager une vidéo sur YouTube, racontant son histoire. « La semaine avant mon diagnostic, j’avais eu l’impression de souffrir d’un rhume. Puis ce samedi-là, j’ai commencé à ressentir les symptômes. Ma langue était engourdie et ma mâchoire me faisait très mal. (…) Je me suis réveillé dimanche de tout mon côté droit de mon visage paralysé, ce que l’infirmière m’a dit la veille que cela pouvait arriver. Donc, je n’ai pas été aussi choqué et effrayé que je l’aurais été si nous n’étions pas allés à la clinique la veille. »

Les causes de la paralysie de Bell ne sont pas connues, mais le stress joue un rôle important. En effet, il affaiblit le système immunitaire et aide à l’inflammation des nerfs. Pour se soulager, Danielle a essayé plusieurs méthodes, dont l’acupuncture.

Vivre caché ou en parler

Petit à petit, elle a commencé à reprendre le contrôle sur son image, mais le parcours n’a pas été facile. « Au début, j’étais timide, mais je n’ai jamais vraiment laissé cela m’empêcher de partager avec ma communauté Instagram. Les gens ont commencé à me dire qu’ils l’avaient ou connaissaient quelqu’un qui l’avait subi aussi. Cela a créé ce genre de connexion. Je cache toujours mon sourire parfois lorsque je ris ou que je souris grand, c’est quand vous pouvez vraiment dire que mon sourire est de travers. »

Selon les médecins, l’Américaine pourrait retrouver la force pour récupérer ses muscles avec le temps. « Je récupère toujours, cependant, au début, j’ai vraiment essayé tout ce que je pouvais, même si les médecins me disaient l’inverse. Franchement, je n’y croyais pas. » Elle sait qu’un long chemin reste à parcourir.

« Je veux aider les autres à être des défenseurs de la santé pour eux-mêmes. Il faut reprendre le contrôle de sa propre santé et si je peux être une source d’inspiration, oui, je veux bien le faire. Je suis Dani, mon cœur reste mon cœur et rien ne pourrait changer cela. »

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz


En savoir plus sur :

.

106 Partages

Send this to a friend