Cinq alternatives à utiliser pour remplacer nos tampons hygiéniques

Le débat sur les tampons hygiéniques fait rage depuis quelques années déjà. Le décès tragique de Maëlle, en Belgique, le relance. Mais que pouvons-nous utiliser pour les remplacer et à quel prix ? On vous explique.

Il existe des alternatives aux tampons, jugés dangereux par de plus en plus de femmes

Si les tampons restent le moyen de protection le plus utilisé par les femmes quand elles sont indisposées, il existe de nombreuses alternatives. Serviette, cup, éponges, culotte spéciale, on a trouvé pour vous cinq autres moyens de vous protéger lors de la « mauvaise période » du mois.

Et oui, parce que si les tampons effraient, entre danger pour la santé et risques sur le long terme, vous pouvez, mesdames, trouver facilement des méthodes différentes d’être à votre aise, même quand Dame Nature se rappelle à vous.

On a trouvé cinq protections, qui valent le coup d’être testées.

La coupe menstruelle (« Cup »)

On en parle depuis quelque temps, mais saviez-vous qu’elle existe depuis 1967 ? La coupe menstruelle peut être trouvée en pharmacie, en magasin ou sur Internet et possède plusieurs avantages que les tampons n’ont pas. D’abord, c’est en caoutchouc ou en silicone, donc c’est réutilisable. Ensuite, elles peuvent être utilisées entre 5 et 10 ans, on est donc sûr du durable. Aussi, il en existe plusieurs tailles, pour les jeunes filles, les jeunes mamans, les femmes plus âgées… Enfin, la coupe menstruelle n’assèche pas les muqueuses, même si elle retient le flux.

La « Cup » doit être changée toutes les 4 h, on conseille donc d’en avoir deux pour alterner entre une propre et une en court de nettoyage. Certaines marques vendent des kits de transport et de nettoyage. Pratique.

Prix : entre 20 et 30 €

Les serviettes réutilisables

On connaît toutes les serviettes hygiéniques que l’on utilise qu’une fois avant de les jeter à la poubelle. Il existe le même genre de serviettes, mais naturelles et réutilisables. De plus en plus prisées, elles s’utilisent exactement de la même manière que leurs cousines jetables sauf qu’elles se lavent à la main ou en machine.

Ce genre de produit est aussi écologique qu’économique, puisque vous ne les jetez pas à la poubelle et vous n’avez pas besoin d’en acheter tous les mois. Fabriquées à base de coton bio, elles sont confortables et ne bloquent pas le flux, qui est absorbé. C’est pratique, simple et efficace. Le must : ça marche aussi pour les fuites urinaires.

Prix : entre 15 et 25 €

Crédit: PLIM

Les éponges menstruelles

Elles s’insèrent comme un tampon et visent le même objectif, mais en mieux. Parfois réutilisables, parfois jetables, selon la marque, les éponges permettent de faire l’amour pendant ses règles sans aucune gêne pour vous ni pour monsieur (ou madame), puisque le sang ne s’écoule pas.

Attention, toutefois, à bien vous changer toutes les 4 h environs, pour éviter les risques d’infections.

Prix : entre 5 et15 €

Crédit: Mensi

Les culottes menstruelles

Voilà une culotte qui ne vous donnera pas l’impression de porter une couche en permanence. Dotée de fibres de tissu absorbantes, elle est doublée d’une couche qui éviter de salir vos pantalons. Bon, après, on avoue que ce n’est pas le produit le moins cher, mais sur la durée, vous économiserez quand même quelques euros.

Prix : entre 15 et 20 €

Crédit: So’Cup

Le flux instinctif libre

Bon, cette méthode mérite un petit entraînement au préalable. En gros, les filles, il faut retenir votre flux jusqu’à ce que vous alliez aux toilettes. Sur Internet, de nombreuses vidéos expliquent comment faire pour ne pas se retrouver avec un petit accident. On dit bien, petit, parce qu’au final, les règles, ce n’est qu’un flux de 150 ml, soit la perte d’un verre de vin en quatre à six jours.

Prix : gratuit

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz


En savoir plus sur :

.

Send this to a friend