Auschwitz : 75 ans après sa libération, un drone survole les lieux et dévoile des images impressionnantes

Pour rendre hommage aux victimes de l’Holocauste, la chaîne britannique BBC a fait voler un drone sur le camp d’Auschwitz-Birkenau. 75 ans après sa libération, la prison donne toujours des frissons. Ses bâtiments semblent sortir tout droit d’un film d’horreur.

Le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau sous un autre angle. Credit : Peter Tóth/ Pixabay
290 Partages

Le camp d’Auschwitz-Birkenau était le plus grand camp de concentration et d’extermination construit par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Plus d’un million de personnes, hommes, femmes et enfants, ont trouvé la mort dans cette prison. 75 ans après sa libération, le camp de la mort réussit toujours à provoquer la peur. Ces images filmées par un drone de la chaîne britannique BBC le prouvent.

Des images uniques du camp

Le petit reportage a été réalisé l’année dernière. La séquence a refait surface à l’occasion de la Journée internationale de la mémoire de l’Holocauste du lundi 27 janvier 2020. Elle nous rappelle l’horreur vécue par les prisonniers.

L’entrée au camp de la mort. Credit : Wikimedia commons

La vidéo commence par montrer la voie ferrée utilisée pour transporter les prisonniers venant de toute l’Europe. Ensuite, elle s’attarde sur les ruines des cabanes en bois qui servaient de dortoirs aux déportés.  Un gros plan du portail de l’usine de la mort attire l’attention. Le mot « Arbeit Macht Frei » est bien visible. Il signifie, « Le travail vous libérera », comme si les victimes n’avaient pas assez travaillé. Enfin, le reportage détaille les nombreux bâtiments en brique du complexe.

Le camp attire des milliers de visiteurs chaque année

Entre 1940 et 1945, environ 1,3 million de personnes sont tombées à Auschwitz-Birkenau. Celles qui n’avaient pas péri dans les chambres à gaz étaient mortes de faim ou de fatigue.  La plupart étaient des Juifs, mais des Gitans, des résistants et des handicapés figuraient aussi dans le lot.

Le dortoir des déportés. Credit : Wikimedia Commons

En 1979, 34 ans après sa libération par l’armée soviétique, le camp de la mort fut classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aujourd’hui, des milliers de visiteurs marchent sur les traces de l’histoire chaque année.

Voici la vidéo en question :

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz


En savoir plus sur :

.

290 Partages

Send this to a friend