Appelés à cause d’une étrange odeur, les pompiers découvrent le corps d’une femme de 70 ans momifié

Arlette, une habitante de Tourcoing, à la frontière franco-belge, était décédée depuis plus d’un an quand les pompiers sont arrivés. Le corps momifié de la vieille dame gisait dans la salle de bain.

Arlette n'avait plus de contacts avec ses enfants à cause de problème d'alcool (Crédit: VDN)
31 Partages

On se demande comment c’est possible. Ce n’est qu’un an après son décès que le corps d’Arlette, 70 ans, a été retrouvé chez elle. Perturbé par une odeur nauséabonde, un de ses voisins s’est décidé à appeler les pompiers. Les hommes du feu ont découvert la vieille dame dans sa salle de bain.

Le corps, momifié, n’a pas pu être identifié immédiatement. Ce sont les analyses salivaires qui ont confirmé qu’il s’agissait bien de la propriétaire. L’autopsie certifie également la cause du décès, qui est naturelle, comme le révèle le journal La Voix du Nord.

Personne isolée

Arlette n’avait plus de contact avec ses enfants. Selon Stéphanie, sa fille, son décès pourrait avoir eu lieu le 13 octobre 2018. Le calendrier de la cuisine indique cette date. « On sait qu’elle a déposé son dernier loyer la semaine précédente. Tout coïncide », explique Stéphanie.

« Les bailleurs font un métier humain normalement. Je comprends qu’ils aient des procédures à respecter, mais on pourrait quand même s’inquiéter d’une personne âgée qui a toujours payé ses loyers en temps et en heure pendant trente ans et qui, du jour au lendemain, ne donne plus signe de vie », s’interroge-t-elle.

Porte close jusqu’à l’arrivée des pompiers

Accusée, la société de bailleur Vilogia indique s’être rendue chez Arlette dès novembre 2018. « Suite à l’accumulation des impayés, plusieurs courriers de rappel lui ont été adressés (…) Les services ont tenté de la joindre par téléphone à plusieurs reprises au cours du mois de mars 2019. Un chargé de clientèle s’est par ailleurs déplacé plusieurs fois à son domicile. » Malgré toutes les tentatives, rien n’a jamais semblé inquiéter la société.

Selon Vilogia, « les seuls à même de pénétrer dans le domicile d’un locataire sans autorisation sont les pompiers, à condition d’être alertés par des proches ou des voisins ».

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz


En savoir plus sur :

.

31 Partages

Send this to a friend