Un jeune Canadien inculpé après avoir déversé un seau rempli de caca sur ses victimes

Samuel Opoku, un Canadien de 23 ans, sera jugé pour ses attaques aux excréments. On ignore comment, mais il a pris le temps de liquéfier les « projectiles » avant de les déverser sur ses cibles. Les policiers ont fourni plus de détails sur l’affaire. Le maire de Toronto a également réagi sur les réseaux sociaux.

Samuel Opoku, 23 ans, est accusé d'avoir déversé un seau rempli d'excréments sur des gens.
105 Partages

La police de Toronto a inculpé mardi soir un jeune homme pour « attaques aux excréments ». Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’accusé a déversé un seau rempli de caca sur des étudiants et des passants dans une bibliothèque universitaire. D’après l’enquête policière, il a perpétré plusieurs attaques, au moins trois en une seule semaine. Les forces de l’ordre ont transmis le dossier au tribunal, le juge a accéléré le processus. Si le motif « méfait » est bien clair, le terme « agression armée » est plus drôle.

Les policiers ont analysé les images d’une vidéosurveillance

Samuel Opoku, un jeune homme de 23 ans, n’a pas expliqué son comportement durant l’interrogatoire. D’après les précisions disponibles, il a jeté un seau rempli d’excréments fondus sur une femme et un enfant dans une bibliothèque universitaire. Les preuves sont formelles, il est aussi l’auteur de deux autres attaques similaires. Il avait arrosé deux personnes avec le même contenu dans un autre campus. La troisième s’est déroulée en plein centre-ville, il avait visé une femme.

Samuel promenant le seau rempli d’excréments.

Les trois attaques se sont produites en une semaine, les 22, 23 et 25 novembre dernier. Samuel aurait pu s’enfuir incognito. Malheureusement pour lui, la caméra d’une vidéo surveillance a tout enregistré. Les policiers ont réussi à l’identifier en visionnant les images.

La police analyse le contenu du seau

Actuellement, les autorités procèdent à des tests pour déterminer le contenu exact du seau. La présence de matière fécale ne fait aucun doute. Les analyses préciseront l’existence ou non d’agents pathogènes qui risquent d’engendrer des maladies.

La police de Toronto analyse actuellement le contenu du seau. Commissariat de Toronto. – GEOFF ROBINS / AFP

John Tory, le maire de Toronto, a félicité la police pour leur célérité. Les agents ont rapidement arrêté le responsable des « attaques aux excréments ». Il a posté quelques mots à l’intention des habitants sur Twitter : « J’espère que cette arrestation apaisera les esprits sur les campus et dans la ville ».

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

En vidéo : Ce couple surprend une araignée géante en train de dévorer un opossum


En savoir plus sur :

.

105 Partages

Send this to a friend