« Je dis aux hommes : violez les femmes » : la grosse bourde d’Alain Finkielkraut sur LCI

Lors de l’émission “La Grande confrontation” diffusée sur LCI ce mercredi dernier, Alain Finkielkraut dérape en direct. Sur le sujet du débat “toutes les opinions sont-elles bonnes à dire ? L’académicien a déclaré : ‘Je dis aux hommes : violez les femmes’. Des propos qui ont suscité l’indignation des réseaux sociaux.

Le philosophe et écrivain Alain Finkielkraut était l’invité de David Pujadas ce mercredi 13 novembre sur le plateau de la Grande confrontation sur LCI. Le sujet du débat :  » toutes les opinions sont-elles bonnes à dire ?  » Mais les choses ont pris une tournure inattendue lorsque les participants ont commencé à aborder le thème du viol. Après une vive altercation avec Caroline de Haas, l’académicien perd son sang-froid et lance des propos scandaleux à l’égard de la militante féministe.

“Il y aurait en France de nombreux violeurs en puissance”

Tout a commencé lorsque les invités ont abordé le sujet de viol et d’agressions sexuelles que subissent les femmes. « On parlait autrefois de viol et on dénonçait le passage à l’acte : la pénétration forcée. Aujourd’hui, il y a la culture du viol. Cela englobe les blagues salaces, les dragueurs lourds, les attouchements et jusqu’à la galanterie (…) Ainsi assiste-t-on à l’extension du concept de sexisme. Il y aurait en France de nombreux violeurs en puissance » explique d’abord Alain Finkielkraut.

Mais les choses ont viré au désastre lorsque Caroline De Hass a évoqué la blague de l’animateur Tex, d’un sketch  de Jean-Marie Bigard. La militante estimait que cela banalise « la réalité de ce que subissent des milliers de femmes en France ». Après elle a évoqué l’affaire de viol impliquant le réalisateur Roman Polanski, défendu l’académicien à multiples reprises dans les médias.

C’est là que Alain Finkielkraut dérape et sort avec violence : « Je dis aux hommes : violez les femmes. D’ailleurs, je viole la mienne tous les soirs et elle en a marre. »

À prendre au second degré

Ces propos n’ont pas seulement indigné les autres personnalités présentes sur le plateau, mais également les réseaux sociaux. Beaucoup d’entre eux ont jugé ces propos comme une incitation au viol et ont demandé la saisie du CSA. Par ailleurs, une pétition vient d’être aussi lancée pour que le philosophe soit retiré de l’antenne de la radio publique France Culture.  

Pour se défendre, Alain Finkielkraut a tout simplement expliqué qu’il faut prendre ses déclarations au deuxième degré. Une explication qui était loin d’être acceptée par Caroline De Haas et l’opinion publique.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A lire aussi:

- Une prestation de Georges-Alain, de la Star Academy 2, refait le buzz sur les réseaux sociaux

- La plus grosse abeille du monde découverte sur une île reculée


.