Des scientifiques montrent à quoi pourrait ressembler l’employé de bureau d’ici 20 ans

Les employés souffrent des mêmes symptômes : dos courbé, varice, yeux rouges et secs, chevilles enflées... William Highman a imaginé les conséquences dans 20 ans. Il a créé Emma, une statue effroyable pour sensibiliser les différents acteurs.

Les conditions de travail au bureau ne sont pas toujours excellentes. Rester assis devant son ordinateur pendant huit heures d’affilées, pendant presque une année entière, n’est pas sans conséquence. Une équipe de chercheurs britanniques ont analysé les répercussions sur le corps humain. Ils ont ensuite fabriqué Emma, la statue d’un employé de bureau de 2040.

Emma souffre des conséquences des maladies professionnelles

Avant de concevoir la statue, les chercheurs ont d’abord interrogé plus de 3000 employés français, allemands et britanniques. Leurs réponses ont permis de déterminer les principales maladies professionnelles. Malgré leur nationalité différente, les travailleurs ont cité des symptômes similaires : mal de dos, maux de tête, yeux secs et rouges, varices…Les conséquences de ces pathologies seront graves à long terme.

Crédits : Matt Alexander/PA Wire

Au lieu de rédiger de longs rapports, William Highman, un futurologue comportemental, a concrétisé ses idées. Il a collaboré avec une équipe d’experts pour créer Emma. La statue a ainsi le dos courbé après avoir passé plusieurs années assis devant un ordinateur. Ses yeux sont rouges, ses chevilles et ses mollets sont enflés et son abdomen est gonflé.

Crédits : Matt Alexander/PA Wire

La position assise, les varices et le manque d’activités physiques expliquent ces soucis. Sa peau est également très pâle, car elle passe très peu de temps à l’extérieur.  

Un concept original et efficace

Il est difficile de mentir, Emma est très laide. Cependant, le concept de William Highman va sans doute faire réfléchir les employeurs sur les conditions de travail de leurs équipes.  Bien entendu, certaines entreprises ont déjà rectifié le tir en améliorant l’environnement au travail. Toutefois, beaucoup reste encore à faire.

Crédits : Matt Alexander/PA Wire

Ce n’est pas la première fois que des experts font appel à des œuvres artistiques pour sensibiliser les gens. En 2016, Patricia Piccinini, une sculptrice australienne, et la Commission des accidents de transport d’Australie ont conçu la statue d’un homme résistant aux accidents de la circulation. Cette campagne de sensibilisation a créé le buzz.

Devenir comme Emma n’est pas une fatalité. Vous avez encore le temps d’adopter les bonnes habitudes afin d’améliorer votre santé.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A Voir aussi : Les images de la honte à la mer du Nord, une plage jonchée de déchets en tout genre


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis