Une ado de 18 ans reçoit des menaces de mort pour avoir cuisiné et mangé son propre cheval

Pia Olden et Drifting Speed formaient une très bonne équipe. Malheureusement, l’étalon était malade et la famille a dû l’euthanasier. La jeune fille a raconté sur Facebook qu’elle avait cuisiné et mangé son cheval. Depuis, les menaces de mort se multiplient. Olden reste droit dans ses bottes.

Credit : facebook

Une jeune Norvégienne de 18 ans a commencé à recevoir des menaces de mort après avoir raconté sur Facebook qu’elle avait cuisiné et mangé Drifting Speed, son cheval. Gravement malade, ce dernier fut euthanasié. Au lieu d’enterrer le corps, Pia Olden a profité de cette occasion pour combiner ses deux passions : la cuisine et l’équitation. Toutefois, la publication de ses recettes spéciales a provoqué un lot d’indignations.

Les autre cavalières ont menacé la jeune femme

Pia a toujours considéré Drifting Speed comme un membre de sa famille. Se décider à l’abattre fut très difficile, mais elle a surmonté sa douleur. Ils ont ensuite conservé les filets de l’animal dans le congélateur. La jeune femme les a utilisés dans le cadre de ses cours de cuisine. Sa recette aurait pu passer inaperçue si elle n’avait pas publié les images sur Facebook.

Credit: Capture d’écran Facebook

« Si je mange de la viande de cheval, ce sera le mien ». Ce commentaire est accompagné d’un photo-choc. D’un côté, le cheval quand il était encore vivant et de l’autre un filet assaisonné avec de la mangue. Un membre de la plateforme a relayé sa publication sur une page humoristique. Depuis, les réactions indignées se sont multipliées. 

Les critiques n’ont pas été tendres. Certains comparent son acte au fait de « manger son meilleur ami ». D’autres sont allés plus loin, ils ont envoyé des menaces de mort à la jeune femme.

Le manger est un moyen d’honorer son cheval

Olden a résumé la situation au quotidien Norvégien Dagbladet : « Plusieurs personnes ont écrit que moi aussi je mérite d’être tué pour avoir mangé mon propre cheval… quelqu’un a même écrit que je devrais perdre le droit d’avoir des animaux ».

Credit : Dagbladet

La jeune fille soutient que manger le cheval était le meilleur moyen de l’honorer. Bien entendu, elle aurait pu l’enterrer, mais ce choix comporte un inconvénient majeur. La chair de l’animal serait devenue un festin pour les vers.

Elle trouve que sa perception de la viande est différente de celle de ses détracteurs. Elle est plus « réaliste », car elle a grandi dans une ferme.

Et vous qu’en pensez-vous ? Surtout, n’hésitez pas à partager l’article avec vos amis.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A Voir aussi : Il a immortalisé tout ce qui se passe sur un banc public pendant 4 ans et dévoile des photos très révélatrices


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis