Selon la science, oublier facilement des choses prouve que le cerveau fonctionne bien

Oublier quelque chose n’est pas le signe annonciateur de l’Alzheimer. Les études scientifiques prouvent que l’oubli remplit une fonction bien précise. Les expériences réalisées sur des souris confirment l’observation des chercheurs. Découvrez les principales conclusions de ces recherches.

Votre mémoire vous joue parfois des tours. Vous oubliez facilement les prénoms, l’endroit où vous avez mis les clés,  un rendez-vous important… Les trous de mémoire surviennent sans prévenir et vous vous demandez si ce n’est pas le début d’un Alzheimer. Cependant, gardez votre calme, les scientifiques ont une explication rassurante. Selon eux, le fait d’oublier confirme le bon fonctionnement de votre cerveau.

Les gens qui oublient facilement sont plus intelligents

Dans une récente étude, Paul Frankland et Blake Richards, chercheurs à l’Université de Toronto, démontent plusieurs idées reçues. Publiés dans la revue Neuron, leurs travaux soulignent que l’oubli est une bonne chose. Il prouve que le cerveau fonctionne correctement. Selon ces deux scientifiques, une perte de mémoire est le signe d’une plus grande intelligence.

Paul et Blake ne se sont pas contentés des études théoriques. Ils ont réalisé des expériences sur des souris. Ils ont séparé les rongeurs en deux groupes. Ils ont injecté un produit destiné à effacer la mémoire aux membres de la première équipe, les autres n’ont rien reçu. Les résultats sont sans appel.  Les animaux dépourvus de mémoire trouvent rapidement le chemin de la sortie.  

Oublier les choses améliore les prises de décision

Une équipe de l’Université de l’Oregon a effectué une recherche similaire en 2007. À cette époque, les scientifiques ont fait passer un test de mémoire à un échantillon de 20 adultes. Ils ont observé la réaction de leurs cerveaux à l’aide d’une IRM. D’après les détails fournis par Michael Anderson, le coordonnateur, l’oubli remplit une fonction bien précise.

La présence d’informations inutiles réduit la capacité analytique de notre cerveau. Il réagit en éliminant les données obsolètes telles que les vieux mots de passe. Autrement dit, l’oubli est un processus visant à privilégier ce qui est nécessaire au détriment du superflu. Cette sélection nous aidera ensuite à prendre les bonnes décisions.

Maintenant vous savez pourquoi vous oubliez où vous avez mis la clé de votre voiture.  Votre cerveau est en bonne santé. Vous pouvez aussi partager cet article pour rassurer vos amis.

Source : newscientist.com / health.harvard.edu

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A Voir aussi : « Ça Chapitre 2 » : Une première bande-annonce terrifiante dévoilée


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis