Cigarette électronique: 22 % des souris testées ont contracté le cancer du poumon avec le vapotage

Une équipe de chercheurs a mené une étude pour démontrer le lien entre le vapotage et les cellules cancéreuses chez les souris. Les résultats sont troublants : 22 % des souris testées ont contracté le cancer du poumon. Reste à savoir si les conséquences sont les mêmes chez l’Homme.

Une étude récente a montré le lien entre le vapotage et le développement de cellules cancéreuses chez les souris. Des résultats vraiment inquiétants qui vont certainement mettre en lumière les nombreux décès et hospitalisations dus à la cigarette électronique recensée aux États-Unis.  Reste à savoir si les conséquences sont les mêmes chez l’Homme.

L’expérience a duré 54 semaines

L’étude dirigée par le professeur et chercheur Moon-Shang Tang à la New York University a démontré les conséquences de la fumée de cigarette électronique sur les souris.

Pour son étude, le professeur a formé aléatoirement trois groupes de souris. Il faisait ensuite inhaler au premier groupe de la fumée d’e-cigarette, au deuxième de la fumée sans nicotine, et pour le troisième, aucune fumée, seulement de l’air filtré du labo. L’expérience a duré 54 semaines. Pendant ce temps, les souris ont été exposées aux différentes substances selon une fréquence de 20 heures par semaine.

Des résultats troublants

À la fin de l’étude, 22 % des souris exposées à la fumée d’e-cigarette avaient développé des cellules cancéreuses dans leurs poumons.  57,5 % de ce même groupe a présenté des excroissances anormales au niveau de leur vessie. Un des signes annonciateurs de cancer.  Les souris du deuxième groupe quant à eux, n’ont pas développé de tumeurs pulmonaires et une seule d’entre elles avaient des bosses suspectes dans sa vessie.

Credit : Wikipedia

Le troisième groupe qui avait respiré seulement de l’air filtré du laboratoire, aucune n’avait d’excroissance dans la vessie. Toutefois, une souris avait développé un cancer pulmonaire. D’après le professeur Tang, la sensibilité de la souris aux maladies pulmonaires en est la cause.  

Les conséquences peuvent être différentes chez l’Homme

Les résultats de son étude sont clairs, le vapotage à la nicotine est le principal responsable du cancer de poumons. Cependant, le professeur a souligné qu’il n’est pas encore possible de tirer des conclusions à partir de ces résultats.  

Une équipe de chercheurs a mené une étude pour démontrer le lien entre le vapotage et les cellules cancéreuses chez les souris. Les résultats sont troublants : 22 % des souris testées ont contracté le cancer du poumon. Reste à savoir si les conséquences sont les mêmes chez l’Homme.
Credit : Pixabay

« Nous ne sommes pas en mesure d’avancer en certitude que les cigarettes électroniques causent le cancer chez l’Homme, mais les mécanismes en jeu sont très clairs : les cariogènes qui produisent le cancer chez l’Homme sont les mêmes qui sont produits ici » selon lui.

L’équipe de Tang a toutefois rassuré que des études plus approfondies sont en cours afin de trouver une solution aux problèmes. Notons qu’à l’heure actuelle, 3.2 millions de jeunes Américains vapotent quotidiennement. Pourtant, aux États-Unis, la cigarette électronique a déjà fait plus de 1000 victimes, dont à peu près 1080 malades et plus de 18 morts durant l’été.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A Voir aussi : Belgique : Un harceleur se fait remarquer dans le metro: « Montre ton visage de gros conn*** »


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis