Ardèche : un chasseur tue un chiot de 4 mois parce qu’il aboyait trop fort

Le chasseur est retourné chez lui pour prendre sa carabine 1 min


1 Partage

Un jeune chasseur de 22 ans comparaitra devant le tribunal pour « acte de cruauté envers un animal domestique » le 14 février prochain. Résidant à Saint-Agrève, en Ardèche, l’homme a abattu de sang-froid un border collie de 4 mois, car il aboyait trop fort.

Lors de l’enquête, le suspect a reconnu les faits. Il a également expliqué son geste aux policiers. Comme le chiot faisait beaucoup de bruits, le gibier pourrait fuir. Pourtant, la saison de chasse commencera bientôt. Il avait alors saisi sa carabine afin de protéger sa passion.

Kinder a reçu deux balles

Son maitre, un agriculteur retraité, a entendu la première détonation. Il s’est précipité en entendant son chien hurler de douleur. Toutefois, il n’a rien pu faire. Il découvrit le corps sans vie de Kinder et le véhicule du chasseur. En attendant l’arrivée des forces de l’ordre, l’homme de 66 ans a bloqué le chemin avec son tracteur pour éviter que le coupable puisse s’enfuir.

Le jeune homme sera jugé le 14 février. En attendant, les autorités ont confisqué l’arme du crime. Toutefois, le chasseur garde son permis de port d’arme. Il a ainsi pu assister à l’ouverture de la saison de chasse le 8 septembre dernier.

A Voir aussi : Un coureur de marathon trouve un chiot abandonné pendant la course et le transporte sur 30 km

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz