Des parents payent des coachs 200 EUR de l’heure pour éloigner les enfants de leur smartphone

Certains enfants passent huit heures par jour devant les écrans1 min


De nombreuses études ont démontré que les écrans ne font pas bon ménage avec les enfants. Cependant, il est de plus en plus difficile de les décrocher de leur smartphone, leur tablette ou la télévision. Inquiets, certains parents américains n’ont pas hésité à engager des professionnels. Le montant des cours privés atteint jusqu’à 250 $ de l’heure.

La demande augmente régulièrement

L’addiction aux écrans favorise les comportements asociaux. Quand un enfant est focalisé dessus, l’environnement qui l’entoure n’existe plus pour lui.  Face à cette situation, un nouvel emploi a séduit de nombreuses personnes aux États-Unis : devenir « coachs anti-écrans ». Le travail attire les professeurs de collège et les coachs personnels.

D’après une spécialiste habitant à Seattle, la demande est importante. Comme elle ne pouvait plus répondre aux parents qui font appel à ses services, elle a créé son propre institut. Maintenant, son établissement compte près de 500 professionnels.

Au vu des prix, on peut dire que les parents n’hésitent pas à mettre les mains à la poche. Dans les petites villes, une séance d’une heure coute environ 80 dollars. Elle peut atteindre le triple dans les grandes villes. Les clients choisissent douze sessions en moyenne.

Les enfants issus d’une famille modeste sont les plus exposés

Cependant, le travail de ces professionnels n’a rien d’extraordinaire. Pendant les séances, ils encouragent les enfants à s’amuser avec un jouet, se dépenser physiquement ou retrouver le goût de la lecture avec un ami.

Ce phénomène souligne la cassure au sein de la société américaine. La possibilité de se déconnecter est plutôt réservée aux enfants issues des milieux plus aisés. D’après une étude de Common Sense Media, ils passent moins de temps devant les écrans comparés aux enfants d’origine modeste. Environ cinq heures et quarante-deux minutes contre huit heures et sept minutes par jour.

Pendant ce temps, des parents préfèrent payer des entraînements spéciaux pour que leurs enfants soient meilleurs à Fortnite.

A Voir aussi : Une Tesla explose sans raison alors qu’elle est stationnée dans un parking (vidéo)

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz