Sophia Weaver, victime de moquerie pour son handicap, est décédée à l’âge de 10 ans

Son visage a été utilisé pour promouvoir l’avortement1 min


17 Partages

La petite Sophia est née avec une malformation sévère au niveau du visage et de ses membres. Elle souffre également du syndrome de Rett. Après avoir lutté pendant des années contre sa maladie, la fillette est décédée en mai dernier à l’âge de 10 ans. Malgré la douleur, ses parents ont annoncé qu’ils continueront la bataille contre l’exclusion des enfants ayant un handicap.

Son visage fut utilisé pour promouvoir l’avortement

Il est inutile de dire que la vie n’était pas toujours facile pour Sophia et sa famille. Entre les soins médicaux et les différentes interventions, la fillette a également subi des attaques cruelles sur internet. Par exemple, en 2018, une personne mal intentionnée a détourné les images de la petite fille pour encourager les femmes à avorter. Depuis, Natalie Weaver, sa mère, a intensifié son combat contre la marginalisation des enfants handicapés.

Sophia s’est battue, elle a subi de nombreuses interventions chirurgicales lourdes. Pourtant, les améliorations se faisaient attendre. Finalement, ces parents ont décidé de la placer dans un établissement spécialisé. Sa mère souligne que « cette dernière opération nous a clairement fait comprendre que le corps de notre fille était fatigué et nous avons toujours dit que nous écouterions ce que son corps nous disait ».

Trois mois plus tard, Sophia s’est éteinte.

« Sa vie était entourée d’amour et d’adoration »

Sa mère a annoncé son décès sur Twitter. Elle honorera sa mémoire en poursuivant le combat : « Au lieu de fleurs, nous vous demandons de faire un don à sophias-voice.com. Une fois que nous nous sortirons de cette douleur éclatante, nous continuerons d’aider les autres dans sa mémoire ».

View this post on Instagram

Reality vs the highlight reel Lately I've been trying to focus on the positive because our reality is scary, painful and filled with guilt for the tough decisions I've had to make. The reasons I've made the choice to focus on the good moments and experiences is so I can survive, be a mom to my kids, make dinner, be a wife and to get out of bed each day. I’m typically very real and maybe it's wrong and hypocritical of me to only show the highlight reel but right now that's how I make it through each day by focusing on the highlight reel. Even if the highlight reel is only five minutes out of 24 hrs. You see split seconds of our life or a few minutes in a video. You see this photo of Lyla giving her big sis a taste of apple this weekend but what you don't see is everything else. You don't see that Sophia only had an hour of good on that day. You don't see the seizures, tremors or the shaking and crying in pain. You don't see that she slept a lot because all of that was so hard on her body. You see our two-minute clips of #SweetSophiasAdventures but what you don't see is the ten minutes we had to suction her to work her through a choking spell. You don't see us waiting for her to sleep off the tremors and seizures she had during the experience. You don't see that out of several hours of effort to get her there, the time to setup and all the work involved in making it happen she only got to appreciate ten minutes of it before her body went through it’s daily battles. No, you don't see that and I don't tell you that because I need to see the beauty, appreciate the moment, and focus on the positives, even if it lasts for ten minutes. I know it's unhealthy to only focus on the good but the bad right now is filled with pain, fear, and guilt. I'm committed to not running from that, ignoring it, and pushing the hard emotions away. I caught myself today and realized that's what I've been doing and I had a good cry. I'm doing my best and for a moment I wanted to acknowledge those tough emotions and share what’s REAL. #SweetSophia

A post shared by Natalie Weaver (@nataliecweaver) on

Sophia’s Voice milite pour  le droit des personnes handicapées. Elle fournit les équipements médicaux qui ne sont pas pris en charge par l’assurance. Elle aide aussi les familles à surmonter leurs difficultés financières.

Les gens souffrant d’un handicap ont besoin de votre soutien, merci de partager cet article.

A Voir aussi : Un père de famille utilise son fils pour déneiger sa voiture

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz