Fan de margaritas, elle presse des citrons… avant d’être gravement brûlée par le soleil

Trop peu de gens connaissent ce danger1 min


3 Partages

Quoi de mieux pour se rafraîchir au bord de la piscine en buvant des cocktails, de la bière ou de la limonade bien glacée ?

Et pourtant, ces moments censés procurer un bien-être fou peuvent devenir cauchemardesques si vous ne faites pas attention à un petit détail ! Il s’agit du jus de citron ou de ces délicieux quartiers de lime que nous savourons avec nos cocktails, mais qui peuvent devenir extrêmement dangereux

En effet, le jus de cet agrume ainsi que de plusieurs autres fruits de son genre peut causer de sévères brûlures sur notre peau une fois exposée aux rayons du soleil !

En vérité, ces brûlures sont le résultat d’une réaction chimique, appelée phytophotodermatite.

Elle se produit généralement lorsque les rayons UV entrent en contact avec le jus de lime, la pelure, ou les huiles de ce fruit. De plus, ces brûlures peuvent toucher n’importe quelle personne, peu importe son âge ou son type de peau.

En général, la phytophotodermatite peut être provoquée par la plupart des agrumes…

Mais le céleri, le persil sauvage, le panais sauvage, l’aneth, ainsi que de nombreuses autres fleurs sauvages peuvent également nous brûler la peau lorsque nous sommes en contact avec leurs jus ou leurs huiles sous le soleil.

Afin de prévenir de telles réactions, il est recommandé de bien se laver les mains après être entré en contact avec le jus de ce type de fruits, que ce soit en préparant un cocktail ou en renversant un verre de jus !

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz