Elle a laissé son mari violer sa fille depuis ses 10 ans et la mettre enceinte à 3 reprises

Elle avait peur que son mari la quitte

Cette jeune fille a vécu l’enfer depuis ses 10 ans. Sa mère ne l’a pas protégé alors que son beau-père la violait régulièrement. Son supplice a duré 7 longues années. Au cours de cette période, elle est tombée enceinte à trois reprises. Ses parents l’ont obligé à avorter. Maintenant, elle est âgée de 28 ans. Elle a enfin pu dénoncer cet abus auprès de la justice.

7 ans de souffrance et de blessure

L’agression a commencé en 2000, la jeune fille avait seulement 10 ans. Son beau-père ne s’était pas caché, il abusait de sa belle-fille dans la belle maison familiale. Pendant sept années interminables, il soumettait l’adolescente à ses envies. Bien entendu, elle avait partagé sa souffrance à sa mère, mais celle-ci n’avait pas réagi. Au lieu de voler à son secours, elle l’a contrainte à avorter trois fois.

Même si elle a un bon emploi, elle gère une attraction pour enfant, elle avait terriblement peur que son mari la quitte. Son « bonheur » vaut bien un « petit sacrifice ». Finalement, la jeune fille a trouvé le courage nécessaire pour les trainer devant les tribunaux. Elle a aussi renoncé à son droit à l’anonymat.

 « Vous payerez jusqu’à votre mort pour l’enfer qu’elle a vécu »

Devant le tribunal de la Couronne à Aylesbury, Marie Louise Andrews a fondu en larmes dans une liaison vidéo. Cependant, le juge Francis Sheridan n’a pas cillé, il a enfoncé le clou en lui disant : « sachez que je ne suis point touché, car je ne crois pas que vous soyez triste pour votre fille, mais pour votre sort… Et parce que vous avez trahi votre fille, en soutenant votre mari, vous payerez jusqu’à votre mort pour l’enfer qu’elle a vécu ». Elle finit par être condamnée à 4 ans de prison.

Ensuite, le juge s’est adressé à Anoyke Andrews« vous avez été cruel avec cet enfant. À vos yeux, cette petite-fille innocente n’était qu’un objet. Vous avez totalement ruiné sa vie ». La cour a retenu 2 chefs d’accusation d’attentat à la pudeur et 6 chefs d’accusation de viol. Le beau-père écopa d’une peine de 20 ans d’emprisonnement.

La pédophilie est un acte ignoble. Continuez à la dénoncer en partageant cet article.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz

A Voir aussi : Les 5 mauvaises habitudes qui abîment la peau


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis

10 Partages