Une mère lave son bébé de 11 mois avec de l’eau de Javel pour lui éviter des infections

Cette mère de famille est victime de commentaires haineux 3 min


14 Partages

La petite Amélia Moe, âgée d’un an, est atteinte d’ichtyose lamellaire, une maladie rare de la peau provoquant des squames sur une grande partie de son corps. Sa fille ne supportant pas le savon, sa mère, sa mère utilise de l’eau de javel pour la laver.

Sa peau se fissurait et saignait

Raven et Gary Moe se sont rendu compte que leur fille n’était pas du tout normale dès sa naissance : « Amélia ressemblait à une petite poupée en plastique. Elle avait une peau très épaisse, qui semblait très dure et brillante ». À ce moment-là, les médecins ignoraient les causes du problème. L’ichtyose lamellaire constitue une rareté. Un médecin spécialiste de l’Université du Minnesota a confirmé la pathologie le lendemain,  sans  pour autant définir le stade.

La fillette a dû rester à l’hôpital les dix premiers jours. Les premiers moments étaient terribles, sa peau se fissurait et saignait. Pour la soulager, les infirmières et ses parents devaient lui appliquer une pommade toutes les deux heures, même autour des yeux.

L’utilisation d’eau de javel, conseillée par les médecins

Afin  de prévenir les infections, sa mère utilise de l’eau de Javel  pour la laver.  Un dermatologue lui a conseillé cette astuce qui élimine les bactéries. Elle consiste à diluer deux cuillerées à soupe de ce produit désinfectant dans son eau de bain. Raven reconnait que cette pratique est controversée. Certaines personnes n’ont pas hésité à la traiter de « mère cruelle ».

La maladie provoque un problème de transpiration. Pendant l’été, Amélia reste toujours à l’intérieur. Ses parents sont même  contraints d’utiliser de la glace pour la rafraichir.  En plus de cela, la petite fille risque également de souffrir d’une anomalie dentaire. Une prise régulière de fluorure est alors nécessaire.

Par ailleurs, ses ongles se durcissent et ses cheveux chutent facilement. Pour y remédier, sa mère utilise des hydratants et des crèmes à base de stéroïdes.  Heureusement,  après quelque temps, les traitements commencent à porter leurs fruits. La peau d’Amélia est devenue plus douce.  On ne retrouve plus des squames que sur son torse.

Raven doit faire face à de nombreuses critiques

A cause de la maladie de sa fille, la mère est régulièrement confrontée à des commentaires désobligeants. Certains disent qu’une brûlure grave causée par le soleil serait à l’origine du problème. Ces personnes ne se rendent pas compte à quel point, les choses sont déjà difficiles.

La petite famille vit dans le Winsconsin, aux États-Unis. Raven partage son expérience en vue de sensibiliser les gens sur cette maladie rare et les inciter à être moins  critique sur l’apparence des autres. Son initiative vise aussi à collecter des dons pour les soins de sa fille. En effet, leurs dépenses ont explosé depuis la naissance d’Amélia.

Vous aussi, pour aider cette famille, n’oubliez pas de partager cette histoire avec vos amis.

A Voir aussi : Ils piègent leur pote en remplaçant l’eau des robinets de sa maison par de la bière

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz