Une mamie se suicide car elle devait vivre qu’avec 6 euros « après une erreur de pension »

1 min


1 Partage

Cette malheureuse histoire se déroule en outre-manche. Une femme de 82 ans s’est suicidée après qu’une « erreur administrative » commise par le ministère du Travail et des Pensions a conduit à un gel de sa pension. une enquête a été ouverte.

Joy Worrall, de Rhes-y-Cae, Flintshire, a été retrouvée morte dans une carrière près de chez elle en novembre dernier.

Son fils, Ben, a déclaré au tribunal, que la famille avait découvert après sa mort que sa pension avait été suspendue.

Le DWP (Department for Work and Pensions) s’est excusé «sans réserve» auprès de la famille de Mme Worrall pour cette erreur.

M. Worrall a déclaré à l’enquête que sa mère était réticente à parler de ses problèmes, mais qu’elle avait précédemment déclaré que si elle était en mauvaise santé ou en difficulté financière, elle se « jetterait de son travail ».

« Ma mère a estimé qu’elle ne pouvait parler de ses finances à personne », a-t-il déclaré.

Tous les paiements ont été arrêtés

L’enquête judiciaire a appris qu’elle avait reçu un héritage en 2014, mais le DWP lui avait dit que cela n’affecterait pas sa pension.

Elle a reçu une pension de l’État ainsi qu’un complément de crédit de pension.

Cependant, en 2017, « des mesures ont été prises pour suspendre son crédit de pension ».

Plutôt que de continuer à recevoir sa pension d’Etat pendant la révision des crédits, tous les paiements ont été arrêtés « en raison d’une erreur administrative ».

Sa cause de décès a été donnée sous la forme de blessures traumatiques majeures et multiples dues à une chute.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz