Les cirques avec des animaux sauvages bientôt interdits au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique propose un projet de loi interdisant l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques2 min


Au Royaume-Uni, le gouvernement proposera une nouvelle loi interdisant l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques. Michael Gove, le secrétaire d’État à l’Environnement, l’a annoncée le 1er mai dernier. Les organisations de défense des animaux ont salué cette initiative.

Le Royaume-Uni renforce la protection des animaux

Les cirques utilisent des animaux sauvages tels que les chameaux, les tigres et les zèbres depuis plusieurs décennies. Pourtant, ces bêtes vivent parfois dans des conditions déplorables. De nombreuses associations ont déjà lutté contre cette exploitation, mais sans réel succès.

Selon Michael Gove : « les animaux sauvages n’ont plus leur place dans les cirques itinérants au 21ème siècle ». Ce projet de loi est conforme à cette vision. Les autorités vérifieront également le traitement accordé aux animaux domestiques tels que les chevaux et les ânes.

Le Royaume-Uni complète sa réglementation relative à la protection des animaux. Aujourd’hui, il interdit déjà la vente d’ivoire afin de protéger les éléphants. Par ailleurs, la loi Finn offre un cadre protecteur aux animaux d’assistance comme les chiens guides.

La loi entrera en vigueur des janvier 2020

Si elle est adoptée, la loi entrera en vigueur dès janvier 2020. Le gouvernement a pris cet engagement en 2018. La même année, selon les chiffres relayés par The Independant, 94,5 % des personnes interrogées lors d’une consultation publique approuvent ce projet de loi.

Plusieurs personnalités politiques ont exprimé leur enthousiasme. David Rutley, le ministre du Bien-être des animaux est « heureux que cette législation instaure l’interdiction réclamée par de nombreux organismes. » Bien entendu, les fans pourront toujours aller aux cirques, mais les animaux sauvages ne feront plus partie du spectacle.

Le Royaume-Uni compte rejoindre les pays interdisant totalement les animaux sauvages dans les cirques. Entre autres l’Autriche, la Belgique, l’Italie et le Portugal. En France, l’interdiction est seulement partielle.

Les animaux ont aussi des droits. En partageant cet article, vous contribuez à faire bouger les lignes.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz