Seulement 5% des personnes peuvent voir le bébé sur cette photo. Pouvez-vous le voir ?

Cliquez pour agrandir2 min


1.9k Partages

Le cerveau humain est tout à fait remarquable, il arrive à traiter toutes les informations que nos yeux lui transmettent, couleurs, images, forme… Néanmoins, il réalise un tri nous empêchant de voir certains détails. Justement, c’est le cas avec cette image.

Seulement 5 personnes sur 100 parviennent à repérer le bébé du premier coup

À première vue, il s’agit d’une photo de couple au bord d’un lac. L’eau est calme, le décor est sublime et le photographe a réalisé un cadrage parfait. Pourtant si vous regardez de plus près, vous allez constater la présence d’un bébé. Vous l’avez vu ? Ne vous inquiétez pas, il est tout à fait normal que vous ne l’ayez par remarquer du premier regard, votre cerveau a classé ce détail comme inutile.

Essayez à nouveau. Pour vous donner un indice, n’essayez pas de minimiser sa taille. Effectivement, il occupe une place importante sur la photo. Peut-être que cette fois, vous avez trouvé le bambin.

Si vous n’avez pas encore réussi à distinguer le chérubin, oubliez le couple et le lac. Concentrez-vous plutôt sur la forme de l’arbre et le ciel. Vous allez sans doute vous demander comment vous avez pu le rater.

Pour les personnes qui n’ont pas réussi à le trouver, voici la photo du bébé :

Le cerveau traite toutes les données, mais il sélectionne les informations à transmettre

Le chercheur Jay Sanguinetti prépare son doctorat en psychologie au sein de l’Université d’Arizona. Il a réalisé une expérience intéressante sur le fonctionnement de notre cerveau. Elle consiste à monter aux participants une série de silhouettes noires. Quelques objets quotidiens étaient cachés au niveau des espaces blancs.

En soumettant les sujets à un encéphalogramme, les scientifiques ont remarqué que toutes les informations sont traitées, même si les personnes n’ont pas vu les détails. Autrement dit, le cerveau classe les données par ordre de priorité et délaisse celles qu’il juge insignifiantes.