Poilue de la tête au pied, cette jeune femme a décidé de ne plus jamais se raser 

Comme un homme, elle a une barbe, une moustache et des poils sur le torse, mais elle l’assume2 min


2.4k Partages

Leah Jorgensen a, depuis son adolescence, tenté de cacher sa pilosité en se rasant le corps. Elle était mal dans sa peau et pensait qu’elle ressemblait à un « monstre »…

Mais aujourd’hui, elle a décidé de changer et d’assumer son apparence !

Si Leah a autant de poils, c’est en fait parce qu’elle souffre du syndrome de Stein-Leventhal ou syndrome des ovaires polykystiques. Ce trouble encore peu connu serait lié à un déséquilibre hormonal conduisant parfois à une pilosité extrême, comparable à celle des hommes !

Depuis qu’elle a 14 ans, cette femme originaire du Wisconsin a donc vu ses poils pousser à gogo sur son visage, son dos, son torse, son ventre, ses bras et ses jambes. « Je n’ai jamais vu de femmes qui me ressemblaient, j’avais tellement honte que je ne voulais même pas en parler », raconte-t-elle. « Ma seule façon de faire face à cela, c’était de me cacher » en portant des vêtements qui recouvrent tout !

Plus tard, Leah a commencé à se raser tous les jours. Devant le miroir, elle passait des heures à retirer les poils de son corps, pensant que cela la rendrait plus « normale ».

« J’étais vraiment convaincue que j’allais perdre mes amis, ma famille et que je ne pourrais pas trouver un travail ou un petit ami… que je vivrai seule dans une vie misérable », explique la jeune femme.

Puis un jour, en 2015, Leah a eu un accident de voiture. Il fallait alors la déshabiller… Et c’était, à vrai dire, la première fois que beaucoup de gens voyaient sa véritable apparence. Mais personne n’avait réagi étrangement face à ses poils… « Je me suis rendu compte que je ne détestais pas vraiment les poils, c’est juste la perception des gens qui me faisait peur. »

Depuis, elle n’est plus obsédée par ses poils. Elle a même arrêté de se raser ! De plus, Leah n’a plus peur de porter des vêtements courts et même des bikinis durant l’été.

Mais il faut avouer qu’elle a beaucoup de courage et en partageant son histoire, elle espère inspirer d’autres femmes ayant le même problème avec leur apparence.

Likez notre nouvelle page pour ne rien rater de Topibuzz