Aucune famille ne voulait de lui : il remercie sa mère adoptive d’une manière exemplaire

« Tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis enfant, je voulais juste le lui rendre, et lui montrer combien je l’aime ».2 min


2 shares

Ingeborg Mcltosh et son mari rêvaient toujours d’être parents. Mais pour des raisons médicales, le couple n’a jamais eu la chance d’en avoir. Ils ont alors décidé d’adopter un petit garçon que personne ne voulait. 20 ans plus tard, le jeune homme lui témoigne son amour en faisant une chose tout à fait inimaginable.

L’adoption de Jordan fut très compliquée

Ingeborg a rencontré son fils à sa naissance, mais la procédure d’adoption était vraiment difficile. La mère biologique de Jordan ne voulait pas qu’une famille blanche élève son bébé. Cependant, durant quatre ans, aucune famille issue de la communauté noire n’a déposé sa candidature. Finalement, la maman a accepté la requête d’Ingenborg.

20 ans plus tard, une nouvelle bouleversante s’abat sur la famille.  Ingeborg souffre d’une maladie rénale grave, la transplantation est la seule solution. Attristé par la situation, Jordan prend une décision courageuse pour l’aider.

Son fils adoptif lui a donné son rein

Le jeune homme a vérifié sa compatibilité. Les médecins ont confirmé qu’il peut donner son rein à sa mère adoptive : « J’espère que je peux faire plus pour elle à mesure que je vieillis, mais pour le moment, c’est le moins que je peux faire » a-t-il déclaré.

Toutefois, convaincre Ingeborg n’était pas facile. Elle a refusé ce don avant de s’incliner face à l’amour et la détermination de Jordan. Sa décision prouve la solidité du lien qui les relie : « Tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis enfant, je voulais juste le lui rendre, et lui montrer combien je l’aime ».

Le geste de Jordan nous rappelle qu’il n’y a rien de plus fort que l’amour entre une mère et son enfant. Si vous avez aimé cette histoire, n’oubliez pas de la partager avec vos amis.


2 shares