Un homme condamné à verser 150.000 € à son ex-femme pour ses tâches ménagères

C'est le verdict de la justice argentine1 min


1 share

Depuis quelques années, le nombre de divorces a augmenté de manière spectaculaire. Une compensation est parfois accordée à l’un des ex-conjoints et elle peut atteindre une somme colossale. Le cas de ce couple argentin illustre cette situation. Le tribunal a condamné le mari à verser 8 millions de pesos, soit environ 173.000 dollars à son ex-épouse.

Une compensation pour ses tâches ménagères

 Après 27 ans de vie commune, son mari a décidé de lever les voiles, alors qu’elle avait déjà 60 ans. Leur divorce fut prononcé en 2011. Vu son âge, elle avait peu de chances de trouver un emploi afin de subvenir à ses besoins. Son diplôme en économie est devenu inutile. Elle a consacré une grande partie de sa vie active à sa famille : l’éducation de ses enfants et la gestion de son foyer.

La décision du tribunal valorise cet investissement. En condamnant le mari à verser cette somme, la justice l’oblige à prendre ses responsabilités. Il avait laissé sa femme sur le carreau, sans aucune ressource, malgré ses nombreuses années de sacrifice.

 Elle peut recevoir la somme en une seule tranche

Pour la magistrate Victoria Fama, cette indemnisation est une juste repartie de la fortune du couple. L’épouse a largement contribué, même en restant à la maison. La juge souligne que « la dépendance économique des femmes vis-à-vis de leurs maris est l’un des mécanismes centraux à travers lesquels on subordonne les femmes dans la société »

Notons que depuis 2015, la compensation économique figure dans le Code civil argentin.  Cette femme de 70 ans pourrait recevoir les 173.000 dollars en une seule fois ou en plusieurs tranches. La réglementation prévoit aussi l’usufruit de certains biens. Dans tous les cas, il est primordial que les deux parties trouvent un accord.


1 share