Ces culottes reproduisent les courbes du vagin pour attirer les regards

La nouvelle tendance au Japon, les sous-vêtements en forme de « camel toe »2 min


21 shares

À un moment de notre vie, on s’est tous déjà dit qu’on aurait tout vu. Puis viennent les créations les plus improbables. Comme ces sous-vêtements qui reproduisent parfaitement les courbes du vagin sont vendus sur le marché nippon.  Et aussi incroyable que cela puisse paraitre, cette nouvelle tendance aurait bien du succès auprès des femmes.

Pour les femmes qui aiment se faire remarquer

Les créateurs de mode ne cesseront jamais de nous surprendre. Après les soutiens-gorge push-up permettant d’avoir des seins plus voluptueux, les sous-vêtements en forme de « camel toe » sont maintenant disponibles. À première vue, ce produit a été conçu pour les femmes qui souhaitent mettre en avant leur entrejambe. En voyant les images, on peut dire que l’objectif est atteint, la ligne du milieu est bien distincte.

Les culottes ressemblent aux modèles traditionnels sauf qu’à l’avant, des coussinets reproduisent la forme caractéristique du vagin. Le sous-vêtement devient alors parfaitement visible à travers des pantalons serrés, tels que les jeans, les shorts et les leggings. Les designers ont décliné le produit en plusieurs modèles et couleurs. Au Japon, les clientes apprécient la couleur taupe en raison de sa ressemblance au teint de la peau.

Les internautes n’apprécient pas le produit

Pour l’heure, ces nouveaux sous-vêtements ne sont commercialisés qu’au pays du soleil levant. Mais cette tendance débarquera en Europe dans pas longtemps. On ignore s’il aurait autant de succès. Néanmoins, les premières réactions sont clairement négatives. Certains internautes les ont qualifiés de « moches » ou « dégoutants ». D’autres pensent à la sécurité des femmes. En donnant une bonne visibilité au vagin, cette culotte favoriserait le viol.

Une chose est sure, dans tous les pays, l’habillement des femmes constitue toujours une source de débat. Et vous, oseriez-vous porter ces sous-vêtements ? En attendant, n’hésitez pas à partager l’article.


21 shares