Un indien de 18 ans décède suite à une invasion de larves de ténia dans son cerveau

La première hypothèse est qu'il a mangé de la viande mal cuite2 min


Souffrant d’une crise d’épilepsie depuis quelques semaines, un jeune indien de 18 ans fut admis au service des urgences dans un hôpital de New Delhi. Son œil droit était gonflé et son testicule droit lui faisait aussi mal. Les médecins lui ont fait passer plusieurs examens, dont une IRM. Celle-ci montra la présence de plusieurs kystes dans son cerveau. Les preuves sont formelles, le jeune homme souffre de neurocysticercose.

Les larves de ténia ont fait de sérieux dégâts

Les images donnent la chair de poule, les points blancs représentent les kystes. Les larves de Tænia ont fait de sérieux dégâts dans son cortex cérébral, son tronc cérébral et son cervelet.  Ces dommages expliquent ses crises d’épilepsie.  En plus de l’IRM, le jeune homme a aussi effectué une échographie. Les résultats sont les mêmes, les kystes ont également envahi son œil et son testicule droit.

Même si les médecins ont pu identifier les zones touchées, ils n’ont rien pu faire pour guérir la maladie. La « forte charge kystique » rend les traitements antiparasitaires inefficaces et dangereux. Les docteurs Nishanth Dev et S. Zafar Abbas soulignent les risques encourus. Les médicaments auraient entraîné un «œdème cérébral », augmentant ainsi les probabilités d’un AVC et « une perte de vision ».

Le jeune homme décède deux semaines après

Les médecins lui ont prescrit un anti-inflammatoire et des antiépileptiques. Malheureusement, après seulement deux semaines, le jeune homme meurt.

Pour les non-initiés, la cysticercose est une maladie parasitaire mortelle. Elle est souvent due à l’ingurgitation de viande de porc mal cuite. Elle est également transmise par la consommation d’eau  ou d’aliments infectés par les œufs de Taenia solium, le ver solitaire.

Les larves se développent dans les différentes parties du corps, les muscles, les tissus cutanés ou encore les organes. On parle de neurocysticercose lorsqu’ils atteignent le système nerveux. Les complications sont alors nombreuses et les chances de guérison s’amenuisent.

Le seul moyen pour prévenir cette maladie est de bien cuire les viandes avant de  les manger. Il faut aussi bien nettoyer les légumes crus.