Pourchassé par des humains, un ours brun prend peur et tombe d’une falaise

La vidéo d’un ours pourchassé par des villageois suscite l’indignation des internautes1 min


2 shares

« Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon », a dit Gandhi. Malheureusement, il semblerait que ses principes ne soient plus respectés.  En Inde, la vidéo d’un ours brun pourchassé, lapidé puis tombant d’une falaise a suscité l’émotion des internautes. Alors que l’animal perdait la vie, les personnes ayant participé à ce massacre explosent de joie.

L’ours fait une chute d’une dizaine de mètres

La scène horrible se déroule dans la ville de Dras, dans les montagnes de l’Himalaya, au nord de l’Inde. On peut voir dans la vidéo à la 30ème seconde, l’animal tentant de fuir ses assaillants. Au début, il était coincé dans des fils de barbelés. Héroïque, il avait réussi à s’en sortir. Son répit fut de courte durée, plusieurs personnes l’ont pourchassé.

Espérant les semer, il grimpa sur une falaise. Victime de plusieurs jets de pierre, il perdit son équilibre, chuta sur une dizaine de mètres et tomba dans une rivière.  La séquence est devenue virale sur Twitter.

Mahmood Ah Shah a partagé cette vidéo émouvante. Ayant travaillé au sein du ministère du Tourisme, il a souligné le côté « macabre » de la situation. D’autres personnalités politiques ont aussi exprimé leur tristesse. « Ça me brise le cœur » souligne Mehmooda Mufti, une ancienne ministre de la région de Jammu-et-Cachemire.

Une enquête a été ouverte

Après cet acte macabre, les autorités ont essayé de retrouver l’animal. Ses chances de survie sont minimes après une telle chute. Elles visionnent également la vidéo afin d’identifier les personnes qui ont caillassé le pauvre ours. Le commissaire en charge de l’enquête fut clair : « elles seront traduites devant un tribunal. »

Les habitants ont-ils chassé l’ours pour sa fourrure ou ils ont eu peur de lui ? En 2016, trois personnes, dont un policier, furent victimes d’un ours sauvage. Une chose est sûre, l’espèce est maintenant en voie de disparition dans cette région.


2 shares