Les médecins mettent en garde: Ne jamais nettoyer le visage d’un enfant avec des lingettes

L’utilisation des lingettes pour bébés n’est pas sans danger2 min


8 shares

De nombreux parents ne sortent pas sans avoir des lingettes dans leurs sacs. Elles sont utiles pour nettoyer les fesses du bébé, ses mains et son visage.  Cependant, d’après une étude médicale, ces produits peuvent provoquer des irritations graves sur la peau.

Les bébés développent des réactions allergiques aux lingettes

Le Docteur Mary Wu Chang, co auteur de l’étude, s’est penché sur le cas de nombreux enfants. Les résultats de ses analyses sont inquiétants. Une fillette s’est retrouvée avec de graves éruptions cutanées autour de la bouche et sur les fesses. Sa mère la nettoie souvent avec de lingettes. Un autre cas concerne un élément particulier, le méthylisotiazolinone. Plusieurs marques l’utilisent en tant qu’agent de conservation, même si son caractère allergène est largement reconnu.

D’autres ingrédients constituent un danger pour bébé. Par exemple, le phénoxyéxithanol est un conservateur extrêmement toxique. Il ne touche pas uniquement la peau, mais aussi le foie, le système reproducteur et le développement des enfants. En France, la concentration de cette substance dans les produits cosmétiques et limitée à 0,4 %. Un seuil tolérable pour un adulte, mais pourrait nuire à la santé des tout petits.

Il est important de toujours lire l’étiquette

Le dermatologue Elle Frankel partage l’avis du Dr Chang : « je dis toujours aux parents de ne jamais utiliser les lingettes pour bébés. Il y a de nombreux produits chimiques qui peuvent irriter la peau. Elle est déjà agressée par les selles et l’urine. » Néanmoins, s’ils souhaitent recourir à ces produits, la dermatologue leur conseille de bien lire les informations relatives à chaque article. Ceux qui contiennent du méthylisotiazolinone sont à éviter.

Comme solution, les spécialistes préconisent une débarbouillette plongée dans de l’eau tiède. Les carrés lavables ont également démontré leur efficacité.

La prévention constitue toujours la meilleure solution. Merci de  partager cet article à vos proches.


8 shares