Injections dans les lèvres : ne faites pas ça chez vous

L’État alerte la population sur les dangers des injections maison de l’acide hyaluronique2 min


L’injection d’acide hyaluronique sous la peau est considérée comme un traitement miracle pour se rajeunir. Cette méthode a séduit de nombreuses personnes et leur nombre continue à augmenter. Néanmoins, la réaliser soi-même est vraiment dangereux. L’État britannique tire ainsi la sonnette d’alarme.

Auto-injection : des conséquences désastreuses

Greg s’est injecté de l’acide hyaluronique pendant trois ans, une véritable addiction. Les conséquences sont terribles : « mes lèvres n’étaient plus de la même taille. L’une était bien plus grosse que l’autre. J’avais des cloques. » La souffrance physique s’accompagne aussi d’un mal psychologique : « J’avais honte de demander de l’aide ».

Les autorités sanitaires britanniques ont recensé plusieurs cas similaires. Mal administrées, les injections provoquent des gonflements et des infections. Les complications sévères se traduisent par la formation de kystes. Une intervention chirurgicale sera alors nécessaire et le patient peut se retrouver avec des séquelles définitives.

Acide hyaluronique, un problème de santé publique

Nora Nugent, membre du bureau de l’Association des chirurgiens esthétiques britanniques,  explique la recrudescence de ce phénomène. Maintenant, l’acide hyalorunique est « plus connu, plus accessible et plus abordable. » Par ailleurs, les tutoriels et les témoignages de célébrités sur les réseaux sociaux encouragent les injections maison.

Apparemment, beaucoup de personnes se sentent mal dans leur peau. D’après un sondage réalisé par l’Institut Deltapool pour le compte de la BBC, 83% des femmes britanniques âgées de 18 à 30 ans retoucheraient leurs corps si elles pouvaient financer les traitements. Celles qui décident de franchir le pas ne se rendent pas toujours chez un spécialiste. Certaines vont même à l’étranger et en paient le prix fort. Deux patientes sont mortes après un lifting de fesses ayant mal tourné.

Face à cette situation, le gouvernement britannique renforcera les actions de sensibilisation relatives aux dangers de l’auto-injection. Il incite aussi les personnes souhaitant effectuer une chirurgie esthétique à se rendre auprès d’un spécialiste.