Il creuse un tunnel pour espionner son ex et se retrouve coincé dedans

Il passa à la vitesse supérieure et élabora un plan fou : creuser un tunnel sous la maison.2 min


L’amour est sans doute le seul sentiment qui peut nous faire sourire et nous faire pleurer en même temps. Parfois, il nous pousse même à commettre des choses vraiment absurdes. Après leur rupture, ce mexicain de 50 ans resta jaloux de son ex. Il décida de creuser un tunnel afin de l’espionner. Malheureusement pour lui, il fut pris à son propre piège. Sans les secours, il a failli y passer.

Elle ne supportait plus ses crises de jalousie

César Arnoldo Gomez et Griselda Santillan vivaient ensemble depuis 14 ans. Elle a longuement supporté la jalousie excessive de son compagnon. Quand la coupe fut pleine, elle décida de rompre. Mais César n’arrivait pas à accepter cette décision, il insistait lourdement pour continuer à la voir, quitte à la harceler.

Excédée, Griselda a obtenu une ordonnance restrictive. Pourtant, l’interdiction n’a pas réussi à freiner les ardeurs de son ex. Il passa à la vitesse supérieure et élabora un plan fou : creuser un tunnel sous la maison.

César fut bloqué pendant 24 heures

Griselda a remarqué des bruits étranges, elle ne s’est pas encore inquiétée. Finalement, après une semaine, le vacarme est devenu plus puissant. Inquiète, elle fit surveiller sa maison par un voisin. Les preuves sont apparues plus tard : des chaussures, de l’eau et un outil pour creuser. Elle lui avait ordonné de sortir, mais il n’a pas pu.

Les pompiers ont dû intervenir pour le secourir. César était mal au point, il était bloqué à l’intérieur du tunnel depuis 24 heures.  Trop étroit et mal aéré, le conduit a provoqué une suffocation. L’individu souffrait aussi de déshydratation.

La jalousie de César a failli lui coûter la vie. Le non-respect de l’ordonnance restrictive se traduira également par des mesures plus sévères.

Bref, après une rupture douloureuse, savoir tourner la page est indispensable. Qu’auriez-vous suggérer à César ?