Une femme brule vif son mari quand elle apprend ce qu’il faisait à sa fille de 7 ans

Pour se venger elle met le feu à son époux2 min


11 shares

L’amour d’une mère est unique et inconditionnel. Une mère est prête à tout pour protéger son enfant même si cela pouvait mettre sa vie en péril. Et l’histoire de cette mère de famille témoigne l’intensité de cet amour. En effet, pour venger sa fille, Tantanysha Hedman, une mère de 40 ans a brulé vif son mari après avoir appris qu’il violait sa fille de 7 ans.

Lui tirer dessus était trop doux pour lui

Domiciliée à Washington, la femme d’une quarantaine d’années a profité que son mari est endormi pour verser de l’essence sur lui avant de l’allumer avec une allumette. Vincent, a pris feu et  s’est couru en dehors de l’appartement pour en finir dans une épicerie de l’autre côté. Il demandait de l’aide et c’est là qu’un ami l’enveloppe avec une couverture pour éteindre le feu.

Quand les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux, Tatanysha a raconté que son mari, dont il n’est pas le père biologique, a violé sa fille et qu’elle voulait seulement se venger. Elle a également ajouté que le tuer avec une balle serait trop  facile pour lui.

Les réseaux sociaux ont récolté 500 000 $  pour payer sa caution

Emmené à l’hôpital, pour être soigné, le beau-père est accusé d’un crime sexuel de premier degré sur enfant et devra répondre de ses actes une fois sorti.

L’histoire de Tatanysha a touché beaucoup de gens sur les réseaux sociaux. Elle a reçu des soutiens venants d’autres parents qui pensent qu’elle n’a agi que pour sa fille. Une page Facebook a même été créée afin de réunir l’argent nécessaire pour payer sa caution de 500 000 $.

La mère de famille est sortie le 6 juillet et restée dans une maison de transition. Elle continue également à recevoir des messages d’encouragement venant de la communauté Facebook.

Cette histoire prouve encore une fois à quel point une mère est prête à sacrifier sa vie pour protéger son enfant. N’hésitez pas à partager l’histoire avec vos amis.


11 shares