Une centaine de morses se suicident en se jetant du haut d’une falaise

« C’est la chose la plus difficile que j’ai vue ou filmée dans toute ma carrière »1 min


1.2k shares

En Russie, plus exactement dans le district autonome de Tcoukotka, plusieurs morses tombent d’une falaise au cap Kozhevnikova sans aucune raison apparente. Filmée et diffusée pour les besoins documentaires de « Notre planète » une émission diffusée sur la plateforme Netflix, la vidéo a fait réagir le monde entier.

Dans l’extrait, à peu près 250 morses se jettent du haut d’une falaise pour s’écraser sur les rochers qui s’y trouvent quelques dizaines de mètres en bas. La plupart d’entre eux sont morts sur le coup et on ne sait pas exactement ce qui a poussé ces animaux à commettre cet acte.  L’explication de Sophie Lanfear, chef d’équipe de tournage du documentaire c’est que les réactions seraient liées au changement climatique. « C’est la triste réalité du changement climatique. Ils seraient sur la glace s’ils pouvaient », a-t-elle déclaré. « C’est la chose la plus difficile que j’ai vue ou filmée dans toute ma carrière », a-t-elle ajoutée.

Il ne s’agit pas d’un suicide collectif

Dans la vidéo, on peut voir que les morses sont en train de chercher un moyen pour redescendre des pentes. Mais étant trop collés les uns contre les autres, ils n’ont pas pu redescendre par le même chemin. On peut également voir un morse qui semble sauter dans le vide, mais apparemment il tente de passer d’un rocher à un autre.

Pour Susan Crockford, il y a une autre raison à tout cela. D’après elle, les morses ont voulu fuir son plus grand prédateur, l’ours polaire. Et n’ayant aucun issue, ils étaient pris aux pièges et ont décidé de sauter, espérant de retomber dans l’eau.


1.2k shares