Un père ivre viole sa fille de 15 ans en pensant que c’était sa femme

2 min


382 shares

Cette histoire répugnante s’est passé la nuit du 22 mars dernier à Hong Kong, en Chine. Un ouvrier et père de famille de 59 ans a délibérément violé sa fille de 15 ans, en pensant qu’il s’agissait de son épouse. D’après la victime, son père était complètement ivre ce soir-là. Au lieu d’aller se coucher dans le lit conjugal, il s’est trompé, il avait eu le temps de faire ce qu’il voulait avant de retrouver l’esprit.

La jeune fille a pardonné à son père, pas à l’assistante sociale

La jeune a raconté qu’elle a essayé de prévenir son père. Malheureusement, sous l’emprise de l’alcool, il a poursuivi son acte odieux, comme si de rien n’était. Finalement, il s’est rendu compte qu’il n’est pas avec sa femme. Il s’est alors arrêté et il est tout de suite sorti de la couche de sa fille. Cette histoire est vraiment répugnante, mais la suite est encore plus étonnante.

L’adolescente a dû se confier à un psychologue après cet horrible incident. Et là, à la surprise de tous, elle a déclaré qu’elle pardonne à son père. Elle comprend qu’en étant saoul, il avait eu du mal à se contrôler. Bref, il n’aurait pas voulu faire cet acte abominable. En revanche, elle est vraiment fâchée contre la travailleuse sociale qui a rapporté l’histoire aux autorités. D’après la jeune fille, cette dernière « voulait détruire sa famille ».

Le père a plaidé coupable pour viol et passera deux ans et demi en prison

Arrêté et mis en examen, le père avait deux options : être jugé pour viol ou pour inceste. Il a choisi la première option, il a plaidé coupable en insistant sur le fait qu’il s’est trompé de lit. Comme sa fille n’a pas enfoncé le clou, les juges n’ont pas eu la main lourde. Au lieu de 5 ans, le père écope seulement d’une peine de deux ans et demi.

Une fois de plus, l’histoire démontre que l’abus d’alcool est vraiment dangereux !


382 shares