Un homme d’affaire thaïlandais offre 315 000 dollars à celui qui épousera sa fille

Il n'a fixé que trois conditions à celui qui épousera sa fille2 min


9 shares

Dans de nombreux pays du monde, il est de coutume que le futur mari apporte une dot à la famille de la future épouse dans le but de rembourser la perte de leur fille. Mais un homme, un entrepreneur thaïlandais a voulu faire les choses autrement. Pour cela, il a décidé d’offrir une dot de 315 000 $, soit environ 280 000 euros à l’homme qui épousera sa fille.

L’élu doit aimer le durian

Il s’appelle Arnon Rodthong, âgé de 58 ans, apparemment il souhaite à tout prix que sa fille Karnsita, 26 ans,  se marie au plus vite. Le problème c’est qu’elle est toujours célibataire, et n’a pas trop le temps de faire une rencontre puisqu’elle est occupée à aider son père à gérer l’entreprise familiale située à Durian.

La récompense est quand même alléchante. Et mise à part la somme d’argent, Arnon promet également de léguer son entreprise de commerce de durians estimé à quelques millions de dollars à l’élu. Cependant, pour toucher au pactole, il ne suffit pas de se présenter et demander la main de sa fille, pour cela le candidat devra répondre à quelques exigences : il doit savoir lire et écrire, il doit être un travailleur acharné, il doit savoir gérer son argent et surtout aimer le durian.

Elle veut faire de la chirurgie plastique

Pour ceux qui ne connaissent pas le durian, il s’agit d’un fruit exotique, légèrement ovale et couvert de pics surnommé « le pire au monde ». Il est notamment connu pour son gout particulier et sa forte odeur. L’entreprise d’Arnon, en exploite 50 tonnes par jour.

Pour Kernsita, l’offre de son père ne la dérange pas, même si au début elle était un peu surprise. D’ailleurs, elle prévoit de faire de la chirurgie plastique en Corée avec cette dot. « C’est vrai que je suis encore célibataire, si je dois me marier avec quelqu’un, je veux juste qu’il soit attentionné et gentil, qu’il aime sa famille », a-t-elle déclaré.


9 shares