Des enfants retrouvés dans des conditions déplorables : ils n’ont jamais été à l’école, savent à peine parler, et se nourrissaient dans les poubelles

Ces enfants vivaient dans les immondices. Ils ne connaissent pas l’école et se nourrissent dans les poubelles.2 min


238 shares

Quatre enfants, trois garçons et une petite fille, ont été retrouvés dans un appartement insalubre à Moscou. Surnommés, les enfants « Mowgli », ils ont moins de 10 ans et n’ont jamais été à l’école.

Ils vivaient dans un appartement sans toilettes

Alertées par les autres occupants du bâtiment, les autorités de Mytishchi, au nord de Moscou, ont effectué une descente dans un appartement. Ce qu’ils découvrent à l’intérieur dépasse toutes leurs imaginations, des enfants au milieu de déchets en décomposition.

Apparemment, ils mangeaient mal : « du pain moisi et quelques pommes gâtées« .  De la nourriture rapportée par la grand-mère qui fouillait régulièrement les poubelles. Ils étaient alors dans un état déplorable : « épuisés et sales ».

N’ayant pas de lit, les enfants dormaient par terre.  Par dessus tout, ils faisaient leurs besoins dans des pots, qui  visiblement, n’ont pas été nettoyé depuis quelque temps.

La mère nie avoir négligé ses enfants

Par ailleurs, l’ainée d’entre eux, une fillette de huit ans semble souffrir d’un retard mental et d’un trouble de la communication. Elle n’a jamais fréquenté l’école et ne connait pas l’alphabet ni comment nommer les couleurs. Ses frères sont aussi dans cette situation.

La plus triste dans cette histoire c’est que les enfants n’ont pas l’habitude d’être propres et ne savent pas utiliser des couverts pour se nourrir. On dirait qu’ils ont reçu le minimum d’éducation. Face aux accusations de négligence, leur mère a essayé de se justifier.

Enquêté par la police, elle nie en bloc toutes les charges. Elle était juste trop occupée et ne pouvait pas  prendre soin de ses enfants, que ce soit pour aller chez un médecin ou les inscrire à l’école. Une enquête criminelle est ouverte, elle encourt une peine de trois ans d’emprisonnement. En attendant le jugement, les enfants sont maintenant placés sous tutelle.

Cette situation est extrême. Mais beaucoup de parents sont trop occupés et consacrent peu de temps à leurs enfants.


238 shares