Il se fait enlever l’intérieur des oreilles et tente de lancer une nouvelle tendance

Cette ablation n'aurait aucune conséquence sur son audition. Toutefois, un audiologiste exprime son désaccord. 2 min


4.2k shares

Après les tatouages, les piercings et les implants, la modification corporelle devient de plus en plus hard. Situé à Stockholm, en Suède, le Calm Body Modication s’est forgé une solide réputation. Un Australien a fait le déplacement en vue de subir une opération particulière. Se faire enlever les conques de ses oreille. Cette partie de notre anatomie est aussi connue sous le nom de pavillon de l’oreille.

On peut toujours entendre avec un trou en plein milieu de l’oreille

Aussitôt l’opération réalisée, Chai Maibert, le propriétaire de l’établissement, a publié les résultats sur les réseaux sociaux. S’habituer à voir les deux oreilles trouées nécessite un petit temps d’adaptation. Les trous sont suffisamment larges pour qu’on aperçoive à travers l’objet situé derrière. Par ailleurs, on remarque aussi la fraicheur des points de suture.

Le professionnel a tenu à préciser un point important : cette procédure ne vous rend pas sourd ! Bien entendu, l’individu aurait du mal à entendre correctement pendant une ou deux semaines. Ensuite, son cerveau s’adaptera à ses nouvelles oreilles et tout rentrera dans l’ordre. Autrement dit, l’ablation améliore sa capacité d’entente par-derrière.

Un audiologiste n’est pas du tout d’accord avec cette ablation

En lisant les commentaires, on constate que les avis divergent. Certain trouve que le  se faire enlever les pavillons est « spirituel ». Dans le même sens, une fille exprime son enthousiasme : « Personnellement, je trouve ça génial ». Néanmoins, un autre commentaire estime que « c’est le truc le plus stupide qu’il n’ait jamais vu ».

Habitué à soigner les oreilles pour améliorer l’audition, un audiologiste a exprimé sa douleur face à une telle pratique.  Voir les images lui a « fait saigner les yeux ». Il met en garde contre les risques d’une telle ablation sur l’audition. Il termine son message par un appel au bon sens avant de prendre une décision pareille.

Néanmoins, les initiatives similaires pourraient se multiplier.


4.2k shares