Il a le nez bouché pendant deux ans, c’était une dent qui poussait dans son nez

Il s’agit d’un phénomène assez rare pouvant toucher n’importe qui et pour différentes raisons2 min


4.1k shares

Pendant près de deux ans, un homme de 59 ans pensait souffrir d’un rhume chronique. D’ailleurs, toutes les manifestations convergeaient vers cette croyance : nez bouché, perte d’odorat, écoulement purulent chronique… Las de ces symptômes qui le gênaient quotidiennement, il décide d’en parler aux médecins ORL de l’Hôpital universitaire d’Aarhus, au Danemark.

Ces derniers découvriront alors qu’une dent avait poussé dans sa narine gauche !

La dent retirée grâce à une opération chirurgicale

Le patient avait d’abord suivi un traitement à base de stéroïdes nasaux à appliquer localement. Mais au bout d’un mois, son état ne s’est pas du tout amélioré poussant les médecins à effectuer des examens plus approfondis.

C’est alors que ces spécialistes remarquent une masse recouverte de mucus faisant 13 mm sur 6 mm et incrustée sur le plancher de la cavité nasale, juste au-dessus du palais buccal ! Après un scanner, ils constatent qu’il s’agit en fait d’une dent intranasale.

Extraite après une opération chirurgicale sous anesthésie générale, la dent mal positionnée serait la source de tous les problèmes du patient. Heureusement pour lui, l’inflammation de la muqueuse nasale a été soulagée dès que la dent a été retirée de sa narine.

Un phénomène extrêmement rare :

Interviewés par BMJ Case Report, les médecins ORL qui se sont occupés de ce cas expliquent qu’il s’agit d’un phénomène assez rare pouvant toucher n’importe qui et pour différentes raisons comme un traumatisme, des infections nasales ou dentaires ou bien des troubles du développement des dents. Cependant, les hommes seraient plus touchés, car ils représentent 60 % des cas recensés !

Pour ce qui est de ce Danois, les médecins estiment qu’il « a eu cette dent intranasale pendant la plus grande partie de sa vie, mais que les symptômes ne soient apparus que tardivement ». Dans tous les cas, une intervention chirurgicale reste l’approche la plus « facile et sûre » pour extraire la dent et « éliminer tous les symptômes ». « Les dents intranasales sont rares, mais importantes à identifier, car la congestion nasale, les écoulements chroniques et la baisse d’odorat peuvent nuire à la qualité de vie », expliquent ces spécialistes.


4.1k shares