Elle dépense 1800 EUR en chirurgie esthétique parce qu’elle trouve son chat trop moche

Elle fait subir de la chirurgie esthétique à son chat pour le "rendre plus beau" et se fait lyncher sur les réseaux sociaux2 min


2k shares

Les animaux de compagnie ne sont pas des jouets que nous pouvons manipuler et modifier à nos grés et envies ! Une chose importante que devrait pourtant comprendre cette femme qui a dépensé jusqu’à 2 000 $ (+-1780 euros ) en chirurgie esthétique pour améliorer l’apparence de son chat.

Cette nouvelle très déconcertante a fait réagir beaucoup d’internautes sur les médias sociaux où les gens n’ont pas hésité à critiquer la propriétaire de ce pauvre animal !

Elle le trouvait moche

Relayée par le Daily Mail, cette triste histoire se serait déroulée en Chine où une femme a décidé de faire subir de la chirurgie esthétique à son chat. En effet, la maîtresse de ce félin estimait qu’il fallait rectifier ses yeux, car ils n’étaient pas bien alignés.

De ce fait, elle lui a fait subir une opération sûrement très douloureuse et mettant en péril la vie de son chat dans le seul but de rendre ses yeux « plus fins et moins bouffis » ! Malheureusement, comme le montrent les images après l’intervention, les résultats ne semblent pas très satisfaisants, puisque le chat a maintenant des taches rouges autour des yeux certainement endoloris par cette intervention !

Une opération très onéreuse

Outre le fait que cette opération soit certainement très douloureuse pour ce pauvre chat qui n’a rien demandé, cette femme a investi une véritable fortune dans cette intervention. En effet, elle a dépensé la modique somme de 2 000 $ dans le seul but de satisfaire ses besoins esthétiques sur son animal domestique !

Évidemment, la femme a été vivement critiquée sur les médias sociaux chinois. Les internautes l’accusaient de maltraiter son chat pour son propre intérêt, d’autant plus qu’il s’agissait d’une intervention dangereuse.

Mais la femme ne semblait pas se soucier de ces critiques, car elle s’était justifiée qu’il s’agissait d’une pratique de plus en plus courante en Chine, comme d’autres pays développés, dont les États-Unis. D’après cette dame, les propriétaires d’animaux très exigeants y avaient souvent recours lorsqu’ils n’étaient pas satisfaits de l’apparence de leurs chiens ou de leurs chats. De ce fait, elle ne devrait pas être la seule à blâmer dans cette histoire !

Quoi qu’il en soit, cette intervention s’apparente beaucoup à de la maltraitance et si vous êtes du même avis, partagez cette histoire désolante pour dénoncer ce genre d’abus sur les animaux domestiques !


2k shares