Après 70 ans de vie commune, une maison de retraite oblige ce couple de personnes âgées à se séparer

La réglementation en vigueur l’exige. 2 min


3.8k shares

Audrey et Herbert Goudine passent leurs vieux jours dans une maison de retraite. Ils se sont mariés lors des 20 ans d’Audrey, en 1949. Maintenant, après plus de 70 ans de vie commune, la maison de retraite va les séparer. Pourquoi ? La réglementation en vigueur l’exige.

70 ans de vie commune, une situation devenue rare

Le divorce est en train de devenir une nouvelle norme. Selon les informations disponibles, environ un couple sur deux divorce en France. Plus de 100.000 jugements sont prononcés chaque année, la tendance continue à s’accélérer. Toutefois, les exceptions existent. Le cas d’Audrey et Herbert illustre à quel point l’amour, la tolérance et le respect mutuel peuvent aider à surmonter toutes les épreuves. Cependant, ils risquent de ne pas suffire pour les garder unis lors des prochaines années.

Leur fille cherche des solutions pour les garder ensemble

Agé de 91 ans, Herbert souffrait de démence. Comme son cas devient inquiétant, les responsables de la maison de retraite ont décidé de le transférer au sein d’une structure spécialisée. Ils ont argumenté leur choix en insistant sur le fait que le patient a besoin d’une surveillance permanente, 24 heures sur 24. Ils mettent aussi en avant la réglementation en vigueur.

La pilule avait eu du mal à passer. De plus, le couperet est tombé à la veille de Noël. Face à une telle froideur, Diane, leur fille avait essayé de convaincre les dirigeants de l’établissement. Peine perdue, ils campaient sur leur position. Certes la loi est la loi, mais on peut l’appliquer avec plus de sensibilité.

Herbert espère toujours avoir Audrey à ses côté

Heureusement, ils ont gagné une première bataille. Audrey et Herbert ont pu passer les fêtes de fin d’année ensemble. Le plus difficile reste à venir. Diane cherche une solution pour que sa mère puisse également vivre dans le même centre que son père.


3.8k shares