Le futur papa va à l’hôpital pour la naissance de ses 5 bébés, mais on lui annonce que sa petite amie n’est pas enceinte

Paul a fait la connaissance de Barbara grâce à un site de rencontre en 20132 min


247 shares

Paul Servat, un homme de 35 ans originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Canada, est tombé de bien haut lorsqu’il a découvert que sa petite amie lui avait menti depuis près de neuf mois ! Barbara Bienvenue, 37 ans, avait effectivement affirmé qu’elle était enceinte, pas d’un, mais de cinq bébés.

Malheureusement pour lui, ces bébés ne verront jamais le jour, car ils n’ont jamais existé…

Paul a fait la connaissance de Barbara grâce à un site de rencontre en 2013. Puis, seulement deux mois après le début de leur relation, il apprend que sa compagne est enceinte… de quintuplés !

À la fois surpris, content et inquiet, le « futur papa » était dans tous ses états en apprenant cette heureuse nouvelle. Mais il a décidé de se battre pour que ses bébés ne manquent de rien avant même leur arrivée !

D’ailleurs, le couple avait le soutien des parents de Paul, tout aussi enthousiastes d’avoir bientôt cinq petits-enfants d’un seul coup, mais aussi des entreprises locales et de toute la communauté qui ont offert des cadeaux aux bébés à venir. Un proche a même créé une page Facebook pour recueillir des dons pour les quintuplés…

34 semaines plus tard, la chambre des bébés était prête à les accueillir. Malheureusement, Paul va apprendre la triste vérité le jour même où il a emmené sa compagne au CHU Sainte Justine de Montréal pour l’accouchement.

Là-bas, une infirmière va lui annoncer que Barbara n’est pas enceinte, que les tests sanguins l’affirmaient… et qu’elle avait en réalité menti depuis le début !

« Elle m’a laissé choisir les noms », explique Paul anéanti par cette triste vérité. « J’ai tout perdu, c’était toute ma vie ! » Malgré tout, l’homme compte rendre tous les dons qu’on a donnés pour les « bébés ». « Je suis une bonne personne et je n’ai rien à voir avec ces mensonges », rassure-t-il.

Barbara, quant à elle, a avoué publiquement par l’intermédiaire de TVA Nouvelle qu’elle était malade. D’après un psychiatre, elle souffrirait de mythomanie et de TDAH en plus d’avoir fait une grossesse nerveuse. « Je voudrais faire des excuses à Paul Servat et à sa famille pour tous les dommages que je leur ai causés », a-t-elle déclaré en promettant de « prendre ces médicaments à vie ».