La maman se précipite à l’école maternelle après un appel… La caméra de surveillance a révélé des images terribles

Après avoir déposé sa fille à l'école primaire, Tracy Blinov est allée au travail comme à son habitude. Mais un appel va la pousser à rebrousser chemin2 min


591 shares

Lorsque nous laissons nos enfants à la garderie, nous confions ce que nous avons de plus précieux au monde à des gens que nous pensons être professionnels dans leur métier.

Mais pour Tracy Blinov, ce jour où elle a reçu un appel provenant de la garderie où allait sa fille Eliana, alors âgée de sept mois, a été cauchemardesque !

Après avoir déposé sa fille à l’école primaire Busy Hands du Montana, aux États-Unis, Tracy Blinov est allée au travail comme à son habitude. Mais un appel va la pousser à rebrousser chemin, car un incident grave est arrivé à sa fille chérie !

Une fois là-bas, la maman a constaté avec effroi que le visage de son bébé était couvert de traces de morsures causées par un enfant plus âgé !

Mais comment ?

Après avoir visionné des images de vidéosurveillance de la maternelle, il a été déterminé qu’Eliana avait été mordue pendant près d’une demi-minute avant qu’un responsable ne vienne à la rescousse… Résultats : plus de dix marques de morsure sur le visage et le corps d’Eliana.

Une enquête a été ouverte pour savoir pourquoi le personnel avait mis si longtemps à réagir, mais il a prétendu qu’il avait agi dès qu’il avait entendu les cris de la petite…

Un multirécidiviste

La coupable était une fillette âgée de deux ans qui aurait été retirée d’un autre établissement après avoir mordu un autre enfant. Sa mère a alors choisi de ne pas révéler l’incident à Busy Hands pour qu’elle soit acceptée dans la garderie.

« Si cela nous avait été dit, nous aurions pu dire “Non, nous ne pouvons pas la prendre” », souligne le directeur de Busy Hands.

D’ailleurs, les blessures d’Eliana étaient si graves qu’elle a dû prendre des antibiotiques. Ce qui ne l’a cependant pas empêchée de rester de bonne humeur les jours suivants…

La loi du Montana stipule qu’il doit y avoir un maximum de quatre enfants en bas âge pour un adulte dans une garderie. Mais à la suite de cet incident, Busy Hands compte réduire ce nombre à deux enfants par employé, afin de s’assurer que plus aucun problème n’arrive.


591 shares