À 9 ans, les “plus belles jumelles du monde” sont déjà des mannequins

Ces deux jumelles sont devenues des stars sur Instagram à seulement 7 ans2 min


10 shares

Dans la famille Clements, la beauté est un gène qui se transmet de génération en génération. Kevin et Jaqi Clements ont exercé dans le mannequinat depuis des années. Puis, leur premier enfant, Chase Roberts, a également hérité de leur sourire et de leurs regards hypnotisants !

Alors, quand les jumelles Leah Rose et Ava Marie Clements sont arrivées dans leur vie en 2010, tout naturellement, elles ont aussi ébloui le monde par leur beauté !

Des stars d’Instagram :

À seulement six mois, Leah Rose et Ava Marie Clements étaient déjà admirées pour leur beauté. Du coup, leur maman, Jaqi Clements, a pensé signer un contrat avec une agence de mannequinat pour lancer leur carrière. Mais finalement, elle a abandonné cette idée puisque la maman voulait d’abord se concentrer sur le bien-être et l’éducation de ses trois enfants…

Quelques années plus tard, la maman a repensé à son projet, mais cette fois-ci, avec l’accord de ses enfants. « J’ai exposé aux filles mon idée : que si elles y tenaient, en plus de leurs cours de danse et de natation qu’elles avaient toutes les semaines, elles pourraient essayer le mannequinat », raconte Jaqi. Évidemment, les filles étaient très enthousiastes !

Le 7 juillet 2017, leur maman a donc ouvert un compte Instagram « clementstwins » pour ses jumelles alors âgées de 7 ans. Rapidement, Leah Rose et Ava Marie Clements sont devenues de véritables stars sur le réseau social.

Destinées à devenir mannequins

Actuellement, les jumelles Clements comptent plus d’un million d’abonnés sur Instagram. Leur visage angélique leur a même valu d’être considérées comme étant « les plus belles jumelles au monde » !

Avec autant de succès, il n’est pas étonnant qu’elles soient contactées par deux agences de mannequins la même année pour représenter différentes marques !

Cela dit, Jaqi Clements tient à rappeler les gens que le mannequinat des jumelles est pour l’instant plus un passe-temps qu’un travail. D’ailleurs, elle affirme ne rien gagner en soutenant ses enfants, notamment à cause des dépenses engendrées par les déplacements, les visites dans les hôtels et les restaurants, etc.

De toute façon, l’essentiel c’est que « les filles adorent les aventures qu’elles vivent chaque semaine et attendent avec impatience chaque nouvelle expérience » !

Si vous aussi, vous trouvez ces enfants adorables et photogéniques, partagez leur histoire !


10 shares