Saint-Maur : une malvoyante se voit proposer un poste de conducteur de train par Pôle emploi

Pôle emploi lui propose un poste de conducteur de train alors qu’elle n’y voir presque plus rien2 min


1.6k shares

Souffrant de déficience visuelle à plus de 80 %, Sophie Gleize a du mal à trouver un travail. Mais alors qu’elle s’est inscrite à Pôle emploi pour augmenter ses chances, la mère de famille de 55 ans s’est vu offrir un poste de… conducteur de train chez SNCF !

« Tout arrive sur la boîte mail de mon fils, puisque je ne peux pas lire les courriers », explique cette résidente de Saint-Maur, dans le Val-de-Marne. « J’étais surprise et déçue quand il m’a lu cette proposition complètement débile, ça montre à quel point quand on est handicapée et qu’on veut travailler, rien n’est adapté à notre spécificité. Tout ça est ridicule plus que grave. »

La dame a malheureusement déjà été confrontée à la même situation auparavant. Elle a par exemple déjà reçu une proposition pour devenir agent de sécurité avec un chien ! Mais malgré son diplôme d’éducation canine, son handicap reste problématique. « Comment voulez-vous que je fasse en n’y voyant rien ? » déplore-t-elle.

Si cette mère de famille persiste à trouver un emploi, c’est surtout parce qu’elle ne veut pas rester à la maison pour ne rien faire ! « Quand vous avez plus de 50 ans que vous êtes une femme et en plus handicapée, on vous dit de vous contenter des 900 euros mensuels d’allocation adulte handicapée, mais ce n’est pas une vie ça », déclare-t-elle. « Je ne veux pas être à la charge de la société ».

Déterminée à vaincre sa maladie et à trouver un emploi, Sophie Gleize continue de se battre pour être reconnue travailleur handicapé. Elle souhaite aussi avoir un logiciel de grossissement de caractères pour pouvoir utiliser son ordinateur. Et elle prévoit également de suivre une formation en éthologie canine à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort en janvier !

De son côté, Pôle Emploi s’est excusé en prétextant qu’il s’agissait d’un « envoi groupé » et non d’une proposition personnalisée. « Nous envoyons régulièrement des mails avec des opportunités d’emploi de façon un peu large, pour promouvoir les secteurs qui recrutent. On nous reprocherait de ne pas le faire », explique-t-il.

Rejoignez notre page :


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis

1.6k shares