Cette femme ultra tatouée se confie sur son métier qui lui vaut beaucoup de préjugées

«Ils ont d'abord servi les autres clients,ils ne voulaient même pas me regarder dans les yeux.» Parions que vous n'auriez jamais deviné son métier!1 min


847 shares

Sarah Gray, considéré comme «le médecin le plus tatoué du monde» s’est confiée sur les obstacles auxquels elle a été confrontée à cause de ces tatouages.

Le Dre Sarah Gray, a eu son premier tatouage à l’âge de 16 ans et a recouvert la quasi-totalité de son corps.

La jeune femme âgée de 30 ans est perçue comme une figure d’inspiration par les amateurs de tatouage, mais le Dr Grey dit avoir été victime de discrimination dans son quotidien

elle a déclaré:

«J’étais en train de déjeuner dans un restaurant avec mari, nous étions assis à une table.»

«Après c’être assis pour déjeuner, la direction est venue nous voir et nous a demandé de partir car ils avaient une politique qui dit que les tatouages doivent être caché pour les convives.»

Elle s’est retrouvée confronté au même traitement  lorsqu’elle désirait acheté une paire de chaussures de luxe comme cadeau d’anniversaire.

Le personnel l’a ignorée alors qu’elle attendait simplement une paire de chaussure à sa taille.

Elle a ajouté :

«Ils ont tous d’abord servi d’autres clients et ne voulaient même pas me regarder dans les yeux.»

«J’ai attendu poliment pendant un bon moment avant de finalement de partir. Ils ont perdu une vente et moi  j’ai économisé 900 euros, alors je suppose que c’est un bonus!»

L’ancienne Miss Inked d’Australie a récemment obtenu son diplôme de médecine et espère devenir chirurgienne orthopédique.

«J’ai travaillé très dur pour développer de bonnes relations professionnelles car les gens on du mal à m’oublier. Je me suis donc assuré de l’être pour les bonnes raisons grâce à mon travail acharné, à la détermination et à une attitude toujours positive.»

Il ne faut donc jamais juger les apparences ! Partagez cet article avec votre entourage !

847 shares