Maman de 7 enfants et enceinte de jumeaux: «Maintenant, je veux une grande maison social, ici c’est l’enfer»

Elle se plaint aussi des revêtements de sol inégaux, les plafonds endommagés, les voisins bruyants et l'absence de courrier.2 min


4.7k shares

Alana Burns, 38 ans, vit en Écosse, avec ses 7 enfants, dans un appartement 4 chambres.

Alana va bientôt accueillir deux nouveaux bébés en mars et doit vivre dans cet appartement avec ses 7 autres enfants, Stewart 20 ans, Bryan 19 ans, Caitlin 16 ans, Leigh 15 ans, Cayden 7 ans, Steven 4 ans et Alisha 2 ans.

Les enfants et leur mère partagent 3 chambres dans cet appartement au-dessus d’un pub, la dernière chambre est  « inhabitable ». La mère s’est plainte des conditions de sécurité car il y a beaucoup trop de personnes dans si peu de chambre.


Elle a également informé qu’il y avait des fuites dans son appartement, mais rien n’a été fait pour les réparer.

Alana a expliqué:

«Ma relation avec certains de mes enfants devient vraiment compliqué, nous ne pouvons pas continuer à vivre comme ça.»

«Le conseil est venu voir les dégât dû aux fuites, il ont dit qu’ils allaient me contacter, mais je n’ai eu aucune nouvelles. Cela dure depuis des semaines.»

«Il n’est pas sûr pour quiconque de dormir dans cette pièce, huit personnes partageant trois chambres, ce qui est ridicule.»

«Je veux juste sortir de cet enfer. Je préférerais vivre ailleurs, tant que ce n’est pas ici. C’est vraiment difficile.»

«Je me sens déprimé tous les soirs et parfois j’ai juste envie d’abandonner. Mais je dois continuer pour le bien des enfants.»

Peu de temps après avoir emménagé dans cet appartement, Alana s’est plainte que l’appartement n’ai pas de télévision et qu’en raison de l’endroit, les enfants ne puissent pas jouer dehors.

Elle a souligné toute une série de problèmes, y compris les revêtements de sol inégaux, les plafonds endommagés, les voisins bruyants et l’absence de courrier.

En réponse à la situation d’Alana, un porte-parole du conseil de West Lothian a déclaré:

Il peut être difficile de trouver un logement convenable pour les familles nombreuses qui se présentent comme des sans-abri, étant donné le nombre limité de grandes maisons disponibles.

Dans ce cas, le conseil a pris des dispositions pour obtenir un logement temporaire d’un propriétaire privé afin de répondre à leurs besoins en matière de logement jusqu’à ce qu’un logement permanent puisse leurs être trouvé.

Les réparations précédentes notifiées par Mme Burns ont été réparées par le propriétaire. La fuite ne nous on été signalée que le 12 novembre, une réparation devait être organisée prochainement.

Nous encourageons Mme Burns à participer aux offres d’assistance déjà faites afin de nous aider à trouver une solution aux besoins de sa famille en matière de logement.

Cela inclut l’élargissement de son choix de zones pour maximiser ses possibilités de logement permanent.

Espérons qu’Alana et sa grande famille trouveront une maison qui les rendra bientôt plus heureux.


4.7k shares