C’est la dernière génération qui peut sauver notre planète, déclare le WWF

«Nous sommes la première génération à savoir que nous détruisons notre planète et la dernière à pouvoir y remédier.»2 min


3.3k shares


L’importance de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour sauver la planète devient encore plus évidente lorsque le WWF indique qu’il s’agit de la «dernière génération» capable de sauver la nature.

Selon le WWF, cette année, dans l’index Planète vivante, les humains ont éliminé environ 60% de la population de mammifères, oiseaux, poissons et reptiles depuis 1970.

La consommation d’aliments étant en augmentation ainsi que les ressources demandée par la population mondiale, entraînant pollution, déforestation et changement climatique, qui détruit la vie qui dure depuis des milliards d’années.

Le rapport indique que les taux actuels d’extinction des espèces sont maintenant jusqu’à 1 000 fois plus élevés qu’avant la la participation des humains dans les écosystèmes animaux, et ajoutaient que 90% des oiseaux de mer avaient actuellement du plastique dans l’estomac, contre seulement 5% en 1960.

Marco Lambertini, directeur général du WWF International, a expliqué les énormes dégâts causés sur notre planète :

«Il ne peut y avoir d’avenir sain, heureux et prospère pour les habitants d’une planète au climat déstabilisé, aux océans et aux rivières épuisés, aux terres dégradées et aux forêts vierges, dépourvue de biodiversité.»

«Au cours des prochaines années, nous devrons faire une transition urgente vers une société nette au bilan carbone neutre et inverser les effets néfastes de la perte de la nature grâce à une finance verte, une énergie propre et une production alimentaire respectueuse de l’environnement.»

«Nous devons également préserver et restaurer suffisamment de terres et d’océans à l’état naturel»

Dans un communiqué, la directrice générale du WWF britannique, Tanya Steele, a expliqué :

«Nous sommes la première génération à savoir que nous détruisons notre planète et la dernière à pouvoir y remédier.»

«Si nous voulons un monde avec des orangs-outans et des macareux, de l’air pur et suffisamment de nourriture pour tous, nous avons besoin d’une action urgente de la part de nos dirigeants et d’un nouvel accord mondial pour la nature»

Le rapport a révélé qu’au cours des 50 dernières années, notre «empreinte écologique» une mesure de notre consommation de ressources naturelles a augmenté d’environ 190%.

Afin de modifier notre consommation excessive et de créer un système écologique plus durable, le rapport explique que des changements majeurs devront être appliqué aux activités de production, d’approvisionnement et de consommation.

Bien que nous ayons déjà mis en place un certains nombre d’objectifs pour empêcher les destructions que l’humanité est en train de causer à la planète, le WWF souligne « que les objectifs actuels et les actions qui en résultent constituent, au mieux, à un décroissement maîtrisé»

Chaque pas que nous faisons pour aider l’environnement est un pas dans la bonne direction.Partagez cet article pour faire prendre conscience au personnes que notre planète est réellement en danger !

Vous aimez? Alors partagez avec vos amis

3.3k shares